Communiqué CGTN – Tous les regards sont tournés vers la Chine alors que la nouvelle direction du Parti communiste chinois (PCC), le plus grand parti marxiste au monde, vient de prendre ses fonctions dimanche à Pékin.

«J’ai été réélu secrétaire général du PCC», a déclaré Xi Jinping aux journalistes dans la Grande salle du peuple.

Lors de la présentation des six autres membres nouvellement élus du Comité permanent du Bureau politique du 20e Comité central du PCC – Li Qiang, Zhao Leji, Wang Huning, Cai Qi, Ding Xuexiang et Li Xi – à la presse, Xi Jinping a assuré que tous exerceraient leurs fonctions avec diligence pour se montrer digne de la confiance du Parti et du peuple.

Lorsqu’il a rappelé que le monde était aux prises avec des défis sans précédent, Xi Jinping a décrit les engagements de la Chine envers la communauté mondiale.

«Nous travaillerons avec les peuples de tous les autres pays pour promouvoir les valeurs communes de l’humanité que sont la paix, le développement, l’équité, la justice, la démocratie et la liberté afin de sauvegarder la paix mondiale, de promouvoir le développement mondial et de continuer à promouvoir l’édification d’une communauté humaine ayant un avenir commun.»

Réalisation des aspirations de la population qui rêve d’une vie meilleure

Le 23 octobre, Xi Jinping a de nouveau souligné l’importance d’une philosophie de gouvernance centrée sur les personnes, ce qui est en phase avec l’esprit du CPP.

«Le Parti devrait toujours agir pour le peuple et s’appuyer sur la population pour le voyage à venir», a souligné Xi Jinping, ajoutant que le PCC ne serait pas intimidé par les vents violents, les eaux agitées ou les tempêtes dangereuses, car il aurait toujours le soutien et la confiance du peuple.

Au cours de la décennie précédente, outre l’élimination de l’extrême pauvreté, la Chine a pu constater l’amélioration générale de la vie de ses habitants.

En Chine, l’espérance de vie moyenne a atteint 78,2 ans, son revenu annuel disponible par habitant est passé de 16 500 yuans à 35 100 yuans (environ 4 938 $), et plus de 13 millions d’emplois urbains ont été créés chaque année en moyenne au cours des 10 dernières années, selon le rapport de Xi Jinping au 20e Congrès national du PCC.

La Chine, qui a construit les systèmes d’éducation, de sécurité sociale et de soins de santé les plus importants au monde, a fait des progrès historiques en rendant l’éducation accessible à tous, ce qui a permis à 1,04 milliard de personnes de bénéficier d’une couverture vieillesse de base et 95 % de la population d’avoir une assurance maladie de base.

En outre, plus de 42 millions d’unités de logement dans les zones urbaines délabrées et plus de 24 millions de maisons rurales délabrées ont été reconstruites, ce qui a entraîné une amélioration significative des conditions de logement dans les zones urbaines et rurales.

«Considérant que leurs priorités sont les nôtres et agissant selon leurs souhaits, nous poursuivrons notre travail acharné pour transformer leur aspiration à une vie meilleure en une réalité», a affirmé Xi Jinping dimanche.

Modernisation chinoise, opportunités pour le monde

La modernisation de la Chine, un terme clé qui définit le parcours de la Chine vers le « rajeunissement national », autre expression centrale du rapport du 20e Congrès national du PCC, a suscité une discussion animée tant au pays qu’à l’étranger.

Ce rapport contient des éléments communs aux processus de modernisation de tous les pays, mais plus important encore, il présente le contexte chinois. Comme l’indique le rapport, la modernisation de la Chine est celle d’une population immense, qui vise une prospérité commune pour tous, des progrès matériels, culturels et éthiques, l’harmonie entre l’humanité et la nature, et le développement pacifique, a déclaré le président chinois.

«Une Chine prospère créera beaucoup plus d’opportunités pour le monde», a déclaré Xi Jinping dimanche aux journalistes présents. Il a souligné que la Chine serait déterminée à approfondir les réformes, à s’ouvrir à tous et à poursuivre un développement de qualité.

Les données du National Bureau of Statistics montrent que la contribution moyenne de la Chine à la croissance économique mondiale a dépassé 30 % au cours de la période 2013-2021, classant le pays au premier rang mondial.

Au cours de la dernière décennie, la Chine est devenue un partenaire commercial majeur pour plus de 140 pays et régions, devançant les autres pays dans le monde pour le volume total des échanges de biens.

Malgré la pandémie de COVID-19, la Chine demeure un stabilisateur des chaînes d’approvisionnement et industrielles mondiales, et un moteur de la reprise économique mondiale. Pour la seule année 2021, le produit intérieur brut de la Chine représentait 18,5 % de l’économie mondiale.

De plus, le processus de modernisation de la Chine ne s’est pas fait au détriment de l’environnement. Le pays a réduit son intensité des émissions de carbone de 34,4 % au cours des 10 dernières années et s’est engagé à atteindre un sommet des émissions de CO2 avant 2030 et la neutralité carbone avant 2060.

«Tout comme la Chine ne peut pas se développer isolément du monde, le monde a besoin de la Chine pour son développement», a déclaré Xi Jinping, réaffirmant l’engagement de la Chine à s’ouvrir plus largement au reste du monde.

Source Photo https://www.youtube.com/watch?v=-jTKeHza97M