FORTUNE publie la liste annuelle Fortune Global 500

par | Août 2, 2021 | ECONOMIE

Le classement de 2021 comprend 143 entreprises chinoises, 122 entreprises américaines et 53 entreprises japonaises. L’américain Walmart conserve sa première place pour la huitième année consécutive.

FORTUNE a annoncé le FORTUNE Global 500 pour l’année fiscale 2020, classant les plus grandes sociétés du monde en fonction de leurs revenus. Walmart s’est emparé de la première place pour la huitième année consécutive, et pour la 16e fois depuis 1995.

La Chine continentale (y compris Hong Kong) compte une fois de plus le plus grand nombre d’entreprises sur la liste, avec 135 entreprises, soit 11 de plus que l’année dernière. Si l’on ajoute Taïwan, le total pour la Grande Chine est de 143. 

Les États-Unis ont progressé d’une unité avec 122 entreprises, et le Japon est resté stable avec un total de 53 entreprises.

Les entreprises figurant sur la liste de 2021 sont basées dans 220 villes et 31 pays du monde entier. Cette année, 23 femmes sont PDG d’entreprises du FORTUNE Global 500, soit neuf de plus que l’année dernière.

Les entreprises du FORTUNE Global 500 ont généré des revenus totalisant plus d’un tiers du PIB mondial. Elles ont généré 31 700 milliards de dollars de revenus (en baisse de 5 %), 1 600 milliards de dollars de bénéfices (en baisse de 20 %) et emploient 69,7 millions de personnes dans le monde.

Apple (n° 6) a réalisé 57 milliards de dollars de bénéfices et sera la société la plus rentable du FORTUNE Global 500 en 2021, mettant fin au règne de deux ans de Saudi Aramco (n° 14).

À propos du classement de 2021, Scott DeCarlo, rédacteur en chef de la liste FORTUNE, déclare : « Les changements radicaux provoqués par la pandémie auront des répercussions à long terme sur les entreprises du monde entier. En l’utilisant comme catalyseur, le Global 500 a montré au monde comment s’adapter, évoluer et se réinventer. Le Global 500 est une image d’un monde que nous laissons rapidement derrière nous et aussi un guide du nouvel environnement qui se dessine. »

La liste des 10 premiers du classement fortune global 500 :

  • Walmart (États-Unis)
  • State Grid (Chine)
  • Amazon.com (États-Unis)
  • China National Petroleum (Chine)
  • Sinopec (Chine)
  • Apple (États-Unis)
  • CVS Health (États-Unis)
  • UnitedHealth Group (États-Unis)
  • Toyota Motor (Japon)
  • Volkswagen (Allemagne)

Dans son avant-propos au numéro d’août-septembre 2021, Brian O’Keefe, rédacteur en chef par intérim de FORTUNE, écrit : « Notre classement annuel des plus grandes entreprises du monde en fonction de leur chiffre d’affaires reste la carte de pointage ultime pour la réussite des entreprises. Il faut savoir que malgré l’impact de la pandémie, les entreprises figurant sur la liste ont généré 31 700 milliards de dollars de revenus l’année dernière, soit l’équivalent d’un tiers du PIB mondial. Mais la crise du COVID-19 s’est également avérée être une période de changement transformateur pour les plus grandes entreprises du monde, avec 45 nouvelles sociétés rejoignant la liste. »

Les entreprises sont classées en fonction de leur chiffre d’affaires total pour leurs exercices respectifs clos au plus tard le 31 mars 2021.  Toutes les entreprises figurant sur la liste doivent publier des données financières et communiquer tout ou partie de leurs chiffres à une agence gouvernementale. Les chiffres sont tels qu’ils ont été communiqués, et les comparaisons se font avec les chiffres de l’année précédente, tels qu’ils ont été initialement communiqués pour cette année-là

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :