«La France continue dans sa stratégie visant à freiner la diffusion du virus face au risque épidémique. Je le redis ce soir (26.02.2020, ndlr), il n’y a pas d’épidémie en France», a martelé Olivier Véran.

Le ministre français de la santé a rappelé l’importance de se laver les mains. «Lavez-vous les mains, lavez-vous les mains souvent, toutes les heures. Lavez-vous après des contacts rapprochés avec les personnes. C’est utile pour lutter contre la propagation du coronavirus».

«La diffusion et la transmission du coronavirus fait bien davantage par les mains que par la salive ou les gouttelettes. L’immense majorité des cas de transmission se fait par les contacts via les mains. Le lavage des mains est la meilleure solution pour prévenir le risque de diffusion du virus», a-t-il ajouté.

Or Olivier Véran a indiqué qu’un nouveau cas de coronavirus avait été détecté en France. Il s’agit de l’épouse du patient hospitalisé à Annecy.

«Son état de santé n’est pas inquiétant, mais elle est évidemment hospitalisée et isolée», a affirmé le ministre à propos du 18e cas confirmé en France.

Le ministre a également tenu à assurer une nouvelle fois qu’«il n’y a pas d’épidémie en France à l’heure actuelle». Toutefois, le ministre français a indiqué qu’il avait décidé de «déstocker» 15 millions de masques anti-projection «de notre stock national qui seront répartis dans toutes les officines, toutes les pharmacies d’officine du territoire nationale».

Concrètement, ces masques serviront aux professionnels de santé et aux personnes à risque dans la mesure où «ce sont des personnes qui reviennent de zones dites zone rouge, donc des zones à risque, ou qui ont été en contact avec des personnes infectées et qui ne sont pas elles-mêmes infectées», a-t-il assuré.