La session annuelle de la 13e Assemblée populaire nationale (Parlement chinois) s’ouvrira le 22 mai, avec deux mois et demi de retard pour cause d’épidémie, a annoncé l’agence de presse, Xinhua.

L’événement, qui réunit habituellement quelque 3.000 députés dans le cadre solennel du Palais du peuple à Pékin, devrait donner l’occasion au président Xi Jinping de proclamer la victoire du pays sur l’épidémie de coronavirus.

Dans un communiqué, le Comité permanent de l’APN a indiqué que « sous la forte direction du Comité central du Parti communiste chinois avec le camarade Xi Jinping comme noyau dirigeant, ainsi que grâce au travail ardu de l’ensemble du pays et du peuple, la situation de prévention et de contrôle du COVID-19 en Chine s’améliore de manière stable, et la vie économique et sociale revient progressivement à la normale ».

Face à l’épidémie du COVID-19, la 16e session du Comité permanent a décidé en février 2020 de repousser l’organisation de cette session annuelle, afin « d’appliquer les décisions et les dispositions majeures du Comité central du PCC concernant la coordination de la réponse à l’épidémie et du développement économique et social, ainsi que de poursuivre les efforts de confinement et de protéger la vie, la santé et la sécurité du peuple ».