La province du Liaoning, première économie de la « ceinture de rouille » du nord-est de la Chine, a alerté de l’aggravation des pénuries d’électricité malgré les efforts de Pékin pour stimuler l’approvisionnement en charbon et gérer la consommation d’énergie.  

La reprise de l’activité économique mondiale après la crise sanitaire de Covid-19 a mis en évidence une pénurie d’énergies utilisées pour la production d’électricité en Chine, mettant les entreprises et le gouvernement en difficulté à l’approche de l’hiver dans l’hémisphère nord.

Les pénuries frappent la deuxième puissance économique mondiale, celles-ci devraient durer jusqu’à la fin de l’année 2022. Les analystes et les négociants prévoient une baisse de 12% de la consommation d’énergie par l’industrie au quatrième trimestre en raison d’une offre de charbon insuffisante cet hiver.

La province du Liaoning a émis, pour la cinquième fois en l’espace de deux semaines, son deuxième niveau d’alerte le plus élevé en matière de pénurie d’électricité, avertissant que le déficit pourrait atteindre près de 5 gigawatts.

Le Liaoning est le premier consommateur d’électricité parmi les trois provinces (Heilongjiang, Jilin et Liaoning ) qui constituent la région industrielle chinoise surnommée « La ceinture de rouille », connaît des coupures d’électricité généralisées depuis la mi-septembre.

Lire aussi : La Chine prend des mesures pour faire face à la pénurie d’électricité

La crise énergétique, qui sévit actuellement en Chine, met également en évidence la difficulté de réduire la dépendance de l’économie mondiale à l’égard des combustibles fossiles, peu avant le début des discussions de la COP26 contre le changement climatique, qui se tiendra à Glasgow le mois prochain.

La Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC), l’organe de planification du pays, a annoncé avoir exhorté les fournisseurs d’électricité à augmenter leurs stocks de charbon.

La province du Shanxi et la région de Mongolie intérieure, ont également ordonné à plus de 200 de leurs mines d’augmenter leur capacité de production et de donner la priorité à l’approvisionnement des centrales électriques des provinces du nord-est, dont le Liaoning.

Côté politique, le Premier ministre chinois Li Keqiang a mis l’accent sur la nécessité d’assurer un approvisionnement stable en énergie et la sécurité énergétique, ainsi que de renforcer le soutien au développement vert.

Li Keqiang,  qui est également chef du comité national de l’énergie, a déclaré lors d’une réunion, que «la Chine devrait équilibrer le développement et la réduction des émissions de carbone, approfondir la réforme basée sur le marché dans le secteur de l’énergie, et promouvoir la transformation écologique».