Les États-Unis ont introduit de nouvelles mesures concernant les contrôles à l’exportation de certains équipements de fabrication de semi-conducteurs avancés mais aussi de certaines puces informatiques.

Face à cette nouvelle série de mesure, visant à freiner le développement technologique de la Chine, la porte-parole de la diplomatie chinoise, Mao Ning a fustigé la décision de Washington concernant les exportations.

Lire aussiLes fabricants chinois de puces voient leurs actions s’effondrer

« Afin de maintenir leur hégémonie dans le domaine de la science et de la technologie, les États-Unis ont abusé des mesures de contrôle des exportations pour bloquer et entraver abusivement les entreprises chinoises. Cette pratique va à l’encontre du principe de concurrence loyale et des règles du commerce international », a déclaré la porte-parole de la diplomatie chinoise.

Lire aussi : L’administration Biden va restreindre l’accès de la Chine à la technologie des puces

Selon elle, ces mesures porteront « non seulement atteinte aux droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises, mais aussi aux intérêts des entreprises américaines. Elle entravera les échanges scientifiques et technologiques internationaux et la coopération commerciale, et portera un coup aux chaînes industrielles et d’approvisionnement mondiales et à la reprise économique mondiale ».

Mao Ning a averti qu’en « politisant les questions technologiques et commerciales et en les utilisant comme un outil et une arme, les États-Unis n’empêcheront pas le développement de la Chine, mais ne feront que s’isoler et se porter un coup ».