En visite au Sénégal, le ministre des affaires étrangères, Wang Yi, a annoncé le renforcement de la coopération de son pays dans les domaines de l’industrie et du numérique au Sénégal.

Après une visite à Dakar en juillet 2018 du président Xi Jinping, celle de Wang Yi marque une volonté du gouvernement chinois de consolider ses relations avec le pays. 13 après le rétablissement des relations diplomatiques entre Beijing et Dakar, les relations bilatérales ont atteint un nouveau palier en 2018.

2018, un tournant

Le président sénégalais Macky Sall et son homologue chinois, Xi Jinping ont signé dix accords de coopération portant sur plusieurs domaines économiques et techniques, dont la réhabilitation du barrage d’Affiniam en Casamance (sud), la construction d’infrastructures et la mise en valeur des ressources humaines.

Quelques mois plus tard, Macky Sall a participé en septembre 2018 à Beijing au Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), et favorablement accueillit l’enveloppe de 60 milliards de dollars (52,8 mds €) promit par la Chine.

Le Sénégal compte accueillir la prochaine réunion ministérielle du FOCAC en 2021. Cette décision est pour le gouvernement sénégalais une occasion de « raffermir davantage la volonté conjointe de construire une communauté de destin encore plus solide entre la Chine et l’Afrique ».

L’entreprise China Road and Bridge Corporation (CRBC) a construit l’autoroute Thiès-Touba ou « Ila Touba », longue de 114 km. Sur le plan hydraulique, des dizaines de forages sont en cours via l’aide de la Chine.

Après le Grand théâtre offert par la Chine, le Musée des civilisations noires (MCN) a aussi été construit par la Chine à Dakar. La Chine a également livré au Sénégal sa première arène nationale de lutte, et réhabilité une dizaine de stades régionaux.

Dans le secteur de l’industrie, la Chine et le Sénégal ont mit en service une plate-forme industrielle internationale de Diamniadio, afin d’accélérer son processus d’industrialisation. Sept sociétés, dont une chinoise, y sont déjà implantées.

2019, un début prometteur

« La Chine veut élargir son partenariat avec le Sénégal dans les domaines de l’industrie et du numérique pour que la coopération sino-sénégalaise soit pionnière en Afrique », a déclaré Wang Yi.

« Dans l’avenir, nous allons continuer, à travers le canal bilatéral et dans le cadre du Forum Chine-Afrique, à favoriser nos atouts respectifs et élargir notre coopération dans de nouveaux domaines comme le parc industriel et l’économie numérique pour que la coopération sino-sénégalaise soit pionnière dans la coopération Chine-Afrique », a déclaré Wang Yi lors de sa rencontre avec Macky Sall.

« Notre coopération est entrée dans une nouvelle phase » a assuré le ministre chinois, ajoutant que « les relations entre nos deux pays ont devant eux de bonnes perspectives et bénéficient d’une plateforme encore beaucoup plus solide ».

De son côté, le président Macky Sall a souligné que « les relations dynamiques et pratiques entre le Sénégal et la Chine sont un bon exemple pour les autres pays et le Sénégal espère renforcer sa coopération avec la Chine dans divers domaines ».

Pour ce dernier, « le Sénégal est disposé à faire avancer le partenariat stratégique global de coopération avec la Chine et soutient la position légitime du pays sur les affaires internationales ».