La Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières a imposé une amende à Beijing UniStrong Science & Technology pour avoir gonflé ses bénéfices entre 2017 et 2020, selon l’agence de presse, Reuters.

Le fournisseur chinois de services de navigation et de positionnement par satellite a été condamné à une amende de 6 millions de yuans (840 300 dollars) car les autorités ont découvert que la société avait gonflé 521 millions de yuans de bénéfices et environ 1,6 milliard de yuans de revenus en quatre ans.

L’organisme de surveillance des valeurs mobilières a également imposé des amendes et émis des avertissements à l’encontre des dirigeants d’UniStrong, dont Guo Xinping, Yuan Xuelin, Hou Hongmei et Yan Wen.

L’ancien président et directeur général d’UniStrong sera banni du marché chinois des valeurs mobilières pendant une décennie, a ajouté l’avis, consulté par Yicai Global. En réponse aux amendes, UniStrong a présenté ses excuses aux investisseurs, affirmant qu’elle allait renforcer sa gouvernance interne et la divulgation d’informations.

Le scandale a commencé à se dérouler en mai 2021 lorsque Yicai Global a rapporté que près de 20 sociétés cotées étaient impliquées dans la « plus grande escroquerie de l’histoire du marché des actions A« , représentant peut-être près de 100 milliards de yuans (14 milliards de dollars).

La société a révélé plus tôt qu’elle était entrée dans le secteur des réseaux privés, rejoignant d’autres, notamment Raisecom Technology, Guorui Technology et Zhongli Group, qui ont ensuite été sondés pour des allégations similaires.

UniStrong a augmenté de plus de 20% ses revenus annuels et a augmenté son bénéfice net de 1,3 milliard de CNY, soit près de 200 % de la somme réelle, au cours des quatre années, sur la base de l’avis.

Les segments les plus touchés étaient ceux des radars et des réseaux sans fil privés en 2017 et 2018. Près de 60% des revenus de l’activité de réseau privé étaient faux et plus de 80% des bénéfices connexes étaient faux. L’entreprise a commencé à s’engager dans de telles activités en mars 2017.

De plus, la société a fabriqué ses ventes de logiciels, ses frais de service technique et ses remises sur les prêts. Cela devrait inciter les investisseurs à examiner le rapport sur les résultats d’UniStrong pour 2017 sous un nouveau jour, car le rapport affirmait que les revenus avaient doublé et que le bénéfice net avait bondi de près de 150%.