Le président américain Donald Trump a évoqué le 29 décembre de « grands progrès » dans les négociations commerciales avec la Chine après sa conversation téléphonique avec son homologue Xi Jinping.

« Je viens juste d’avoir un long et très bon coup de fil avec le président Xi de Chine. On avance bien vers un accord », a publié sur Twitter Donald Trump, ajoutant que « si on y arrive, il sera très large et couvrira tous les domaines et tous les contentieux. On fait de grands progrès ».

Vers l’application du consensus du G20

Lors de leur entretien téléphonique, Xi Jinping et Donald Trump ont « exprimé leur volonté de s’efforcer de mettre en œuvre les accords conclus entre eux lors du sommet du G20 en Argentine », d’après l’agence de presse Xinhua.

Le président américain a dit « attacher une grande valeur aux bonnes relations » qu’il a avec son homologue chinois, ajoutant qu’il est « heureux » de savoir que les représentants des deux pays vont échanger, afin de trouver un consensus.

Selon Donald Trump, , cité par Xinhua, « les pourparlers et la coordination sur ce point sont en train de produire des progrès positifs », espérant que « des résultats seront obtenus au profit des peuples américain et chinois, mais aussi des peuples de toutes les nations ». De son côté, Xi Jinping a rappelé que 2019 marque le 40ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et la Chine.

« La Chine est disposée à travailler avec les Etats-Unis pour faire une synthèse de l’expérience des 40 années de développement des relations entre la Chine et les Etats-Unis, et à renforcer leurs échanges et leur coopération dans les domaines de l’économie et du commerce, des affaires militaires, de l’application de la loi, des opérations de lutte contre la drogue, des questions locales et de la culture », aurait déclaré le président chinois à son homologue américains.

Des hauts et des bas depuis l’été 2018

Le président américain a lancé en 2018 une guerre commerciale contre la Chine, en augmentant les taxes douanières sur les produits chinois importés. En réaction, la Chine en avait fait de même sur les produits américains.

Depuis les relations bilatérales ont été marquées par des hauts et des bas. Après une surenchère sur les droits de douane, les deux pays observent une trêve depuis le 1er décembre pour laisser une chance à la négociation.

En marge d’un sommet du G20 en Argentine, les deux hommes ont convenu d’un délai de 90 jours, jusqu’au 1er mars, afin de trouver un consensus. En contrepartie, la Chine a suspendu le 1er janvier, pour trois mois, les surtaxes douanières imposées aux voitures et pièces automobiles importées des Etats-Unis, et a passé plusieurs grosses commandes de soja américain.

Selon l’agence Bloomberg, une délégation américaine, menée par le représentant adjoint pour le Commerce Jeffrey Gerrish, se rendra à Pékin pendant la deuxième semaine de janvier pour poursuivre les négociations.

A lire aussi : Une délégation américaine se rendra en Chine en janvier