lundi, juin 17

«La prospérité et la stabilité de Hong Kong et de Macao, une priorité du PCC»

Tribune du CIIE – Dans son discours prononcé le 1er juillet 2021 à l’occasion du centenaire du Parti communiste chinois (PCC), Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, président chinois et président de la Commission militaire centrale, a évoqué les régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao ainsi que la question de Taiwan, ce qui a particulièrement retenu l’attention de la grande presse quotidienne française le lendemain.

Depuis la rétrocession de Hong Kong le 1er juillet 1997 et de Macao le 20 décembre 1999, le principe «un pays, deux systèmes» énoncé par Deng Xiaoping s’applique sur ces deux régions administratives spéciales (RAS), ce qui leur a permis de connaître une ère de prospérité sans précédent tout en bénéficiant d’une grande autonomie.

C’est dans  ce contexte qu’il faut comprendre les propos de Xi Jinping lors de son discours le 1er juillet: «Nous devons appliquer intégralement et avec précision les principes dits ‘un pays, deux systèmes’, ‘administration de Hong Kong par les Hongkongais’, ‘administration de Macao par les Macanais’ ainsi que le principe consistant à leur accorder un haut degré d’autonomie

Le 30 juin 2020, la Loi de la République populaire de Chine sur la sauvegarde de la sécurité nationale dans la région administrative spéciale de Hong Kong a été adoptée par la 13e Assemblée populaire nationale en réponse au chaos provoqué par les manifestations en 2014, puis au cours de l’année 2019.

Le maintien de la prospérité et de la stabilité à long terme à Hong Kong et à Macao est en effet une priorité pour le PCC, ce que n’a pas manqué de rappeler Xi Jinping, quand il a souligné que le PCC doit «exercer le pouvoir de gouvernance globale de l’autorité centrale à l’égard des régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao ; veiller à l’application de leur législation et de leurs mécanismes exécutifs destinés à sauvegarder la sûreté de l’État ; préserver la souveraineté et la sécurité nationales et nos intérêts en matière de développement ; assurer la stabilité sociale de ces deux régions».

Suivez l’actualité à Hong Kong (cliquez sur l’image)

Il est primordial de comprendre cette volonté affichée et maintes fois réitérée de stabilité. La Chine a mis en place en 2016 le projet de la région de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao, une mégalopole chinoise comprenant neuf villes et les deux RAS autour du delta de la rivière des Perles, dans la province du Guangdong.

Il s’agit d’un véritable tremplin économique et d’un pôle de l’innovation et des hautes technologies dans le sud de la Chine qui permettra une intégration régionale plus poussée et en profondeur.

Il est donc impératif que la stabilité soit maintenue et préservée à Hong Kong et à Macao à long terme pour que la région de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao puisse se développer dans les meilleures conditions possibles et au bénéfice de tous les habitants.

La réussite de ce projet ambitieux et titanesque sera de plus une véritable vitrine qui permettra à Taiwan de constater que la réunification de la nation chinoise est une entreprise bénéfique pour tous.

La résolution de la question de Taiwan a en effet toujours été une priorité pour le PCC, comme l’a remarqué M. Xi dans son allocution. «Résoudre le problème de Taiwan et réaliser la réunification totale de la patrie constituent la tâche historique et immuable du Parti communiste chinois et correspondent également à l’aspiration commune de tous les Chinois.»

Sur la base du principe d’une seule Chine selon lequel la Chine est une et unie, et du «Consensus de 1992», le PCC travaille à la réunification pacifique de la patrie, un engagement qui avait été gravé dans le marbre par la Loi anti-sécession de la République populaire de Chine, ratifiée par la 10e Assemblée populaire nationale en 2005.

Pour Xi Jinping, la réunification pacifique avec Taiwan fait partie intégrante de l’objectif de renouveau de la nation chinoise et répond aux aspirations profondes des deux côtés du détroit de Taiwan.

«Les compatriotes des deux rives du détroit de Taiwan et les autres filles et fils de la nation chinoise doivent s’unir pour le meilleur et pour le pire, avancer main dans la main, faire résolument échec à toute tentative visant à l’‘indépendance de Taiwan’ et créer ensemble un bel avenir pour le renouveau national», a-t-il déclaré.

Et de mettre en garde contre toute tentative de diviser la nation chinoise. «Nul ne doit sous-estimer la détermination, la volonté et la compétence du peuple chinois pour défendre la souveraineté nationale et l’intégrité du territoire!», a-t-il prévenu.

Il est donc évident que le PCC continuera à honorer ses engagements envers tous les Hongkongais et les Macanais épris de justice et aspirant à la prospérité et à la stabilité, mais qu’il restera aussi ferme dans sa détermination à agir pour assurer la souveraineté nationale, procéder à la réunification pacifique du pays et pour réaliser le rêve du grand renouveau de la nation chinoise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *