« La Chine et les États-Unis doivent immédiatement retourner à la table des négociations pour un accord commercial de phase deux pour aider à atténuer les perturbations des coronavirus dans les chaînes d’approvisionnement mondiales », a déclaré Harley Seyedin, président de la Chambre de commerce américaine du sud de la Chine.

D’après le site d’information Caixin, Harley Seyedin a indiqué dans un rapport de la chambre qu’il «y a des signes que la chaîne d’approvisionnement du monde est surmenée et la possibilité d’un effondrement n’est pas exagérée. Dans un tel scénario, la récession mondiale ne serait pas loin derrière ».

Ce dernier a expliqué, lors d’une conférence de presse à Guangzhou, qu’environ un tiers des entreprises du sud de la Chine interrogées par la chambre ont déclaré être confrontées à une pénurie de certains composants, fournitures ou matériaux.

Parmi les personnes touchées, environ 15% ont déclaré qu’elles avaient déjà épuisé certaines fournitures et environ 80% ont déclaré qu’elles pourraient s’épuiser dans un délai d’un à trois mois.