La Chine a lancé une zone pilote nationale pour développer le vin haut de gamme au bord du désert de Gobi, afin de transformer les contreforts orientaux de la montagne Helan en Bordeaux chinois.

Inaugurée au sein du bourg de Minning, dans la région autonome Hui du Ningxia (nord-ouest), le 10 juillet 2021, la zone pilote nationale devrait cultiver 1 million de mu (environ 66.667 hectares) de vignobles en cinq ans avec une valeur de production estimée à 100 milliards de yuans (15,4 milliards de dollars).

Lancée le 10 juillet 2021, cette zone pilote est la première du genre en Chine. Elle va lancer un développement ouvert à l’industrie vitivinicole sur une superficie prévue de plus de 500 kilomètres carrés.

L’industrie viticole moderne de la Chine a démarré tardivement par rapport aux grands producteurs de vin internationaux, et la région viticole des monts Helan est encore récente, avec une première bouteille de vin brassée dans cette zone désertique en 1984.

D’après la Chine au présent, la lisière du désert de Gobi s’est transformée en quelques dizaines d’année avec l’extension des vignobles irrigués par l’eau du fleuve Jaune. Actuellement, la couverture des vignobles du Ningxia représente un quart du total de la Chine, avec 36 cépages de haute qualité.

Les contreforts situés à l’est des monts Helan se trouvent entre 37 degrés et 39 degrés de latitude nord. Ils sont considérés comme faisant partie de la « zone d’or » pour la culture des raisins de cuve. Les conditions climatiques et pédologiques particulières confèrent au vin de riches arômes et un goût équilibré, selon les experts viticoles chinois.

Les vignobles basés dans cette région viticole ont remporté 80 médailles lors de l’édition 2021 du Concours mondial de Bruxelles tenu mi-juin, dont trois grandes médailles d’or, 43 médailles d’or et 34 médailles d’argent. Un total qui les place en tête du classement des médailles parmi les régions viticoles de Chine.

Lire aussi : Un vin de prune chinois remporte une médaille d’or internationale

Interrogée par la Chine au Président, Christelle Chêne, a expliqué qu’«au Ningxia, j’ai retrouvé mon goût de vin préféré, avec un arôme fruité riche et un tanin délicat. Je veux promouvoir les vins d’ici dans le monde entier».

Originaire de Bourgogne, cette dernière est venue en 2019 à Xige Estate, un vignoble du Ningxia, pour travailler à la promotion des produits viticoles locaux sur le marché mondial.

L’industrie du vin et du raisin est devenue un pilier important du développement économique durable du Ningxia, offrant plus de 120.000 emplois, selon les données officielles.

Actuellement, il existe 211 châteaux viticoles achevés, ou en construction, avec une production annuelle de 130 millions de bouteilles de vin, soit 60% du total des vins produits en Chine.

« L’année dernière, notre cave a reçu plus d’une douzaine de visiteurs en moyenne chaque jour, dont des voyageurs libres, des amateurs de vin et des distributeurs », a déclaré Zhang Xueyan, propriétaire de Ningxia Huangkou Winery.

En 2020, les ventes du vignoble ont atteint 13,95 millions de yuans (1,8 millions d’euros). En 2021, avant l’arrivée de la haute saison, les ventes de ses vins rouges se sont élevées à plus de 8 millions de yuans (1 M€), selon les estimations.

Aujourd’hui, la région viticole du Ningxia dispose d’avantages inhérents à la viticulture, mais aussi d’une solide base industrielle. En lançant sa zone pilote nationale au Ningxia, la Chine espère optimiser le développement de l’ensemble de la chaîne de l’industrie vitivinicole.

En effet, la région du Ningxia bénéficie des mesures et normes des pays de l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), lui permettant de contribuer à la régulation du secteur.

L’établissement de la zone pilote peut encourager les services gouvernementaux et les entités du marché à « essayer avec audace » toutes les mesures et tous les modèles susceptibles de favoriser le développement industriel, a indiqué Sui Pengfei, directeur général du département de la coopération internationale du ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales.