La galerie Sotheby’s a présenté le rouleau chinois, « Cinq princes ivres revenant à cheval » de la période de la dynastie chinoise Yuan, réalisé par Ren Renfa lors d’une avant-première médiatique à Hong Kong le mercredi 23 septembre 2020.

Ce rouleau de peinture chinois vieux de 700 ans de la dynastie Yuan a rapporté 306,6 millions de dollars de Hong Kong (41,8 millions de dollars) lors d’une vente aux enchères Sotheby’s à Hong Kong.

Le rouleau de 6,6 pieds, intitulé «Cinq princes ivres revenant à cheval» est de Ren Renfa, un artiste chinois renommé et fonctionnaire du gouvernement.

Ren Renfa ou Yueshan, de son nom de pinceau, est originaire de Songjiang, province du Jiangsu. Peintre chinois du XIVe siècle, où il est actif dans la première moitié. Né en 1254, il décède en 1327, Ren Renfa a dessiné quelques peintures exceptionnelles de chevaux, gens, fleurs et oiseaux.

Une œuvre importante de son œuvre est Chu Yu Tu – une peinture de chevaux de premier plan hors de l’écurie) ; sur soie, avec couleur, hauteur 32,4 cm, largeur 201,9 cm, actuellement dans une collection du musée du Palais de Beijing. Dans ce tableau, trois responsables des écuries royales mènent quatre chevaux hors de l’écurie.

La peinture « Cinq princes ivres revenant à cheval » représente des princes à cheval, avec quatre accompagnateurs. L’un des princes est Li Longji, qui devint plus tard l’empereur Xuanzong régnant le plus longtemps de la dynastie Tang.

Le rouleau a été documenté dans des collections impériales et porte une collection de sceaux, y compris ceux de plusieurs empereurs. En 1922, le parchemin «Cinq princes ivres revenant à cheval» a été transporté hors de la Cité interdite par Pu Yi, le dernier empereur de Chine, après la chute de la dynastie Qing.

Les estimations de l’œuvre d’art se situent entre environ 10 millions de dollars (1,3 M€) et 15,5 millions de dollars (2 M€). Un grand nombre des 21 tableaux de Ren Renfa sont conservés dans des musées ou appartiennent à des collectionneurs privés.

« Cette peinture représente l’histoire des cinq princes ivres après qu’ils aient passé un très bon moment, puis ils se sont saoulés et sont rentrés chez eux », a déclaré Sally Fong, spécialiste de la peinture classique chinoise chez Sotheby’s.

« Parmi les cinq princes, l’un d’eux est le futur empereur. Dans ce tableau, nous pouvons voir qu’il a été représenté comme celui qui peut tolérer l’ivresse, pour rentrer chez lui avec les autres princes ivres », a expliqué cette dernière à l’agence de presse, Reuters.