Le gouvernement éthiopien a signé un accord avec les entreprises chinoises Tyson Group et Green Diamond pour l’installation d’une usine spécialisée dans la transformation du bambou en papier.

Il s’agit d’un investissement de 2 milliards de dollars (1,76 milliards d’euros), d’après le site d’information New Business Ethiopia, citant un responsable de la Commission des investissements (EIC) du pays.

«L’usine sera implantée à Benishangul Gumuz (ouest de l’Ethiopie, Ndlr) et créera d’énormes opportunités d’emplois pour les habitants de cette région qui compte de vastes étendues recouvertes de bambou», a indiqué le commissaire éthiopien aux investissements, Abebe Abebayehu.

Ce dernier a expliqué à la télévision d’Etat ETV, que le site industriel devrait également permettre à l’Ethiopie de réduire sa facture d’importation des produits en papier et de générer des revenus provenant de l’exportation, indiquant que l’usine aura une capacité de production d’un million de tonnes de papier.

Transformé en pâte à papier, le bambou peut être utilisé pour fabriquer du papier journal, du carton ou des fibres textiles et artificielles.