Le Président du Parlement de la Ligue arabe, Adel bin Abdulrahman Al-Asoomi, a déclaré à l’agence de presse saoudienne, SPA, que les résultats du sommet « saoudien-chinois » et des sommets « Riyad-Golfe-Arabe-Chine pour la coopération et le développement » constituent une étape importante pour soutenir et renforcer les relations stratégiques entre les États arabes et la Chine.

Adel bin Abdulrahman Al-Asoomi a expliqué que l’Arabie saoudite accueille ces importants sommets afin de soutenir les questions arabes à l’échelle internationale et de son rôle de pionnier dans la région.

Le Président du Parlement arabe a souligné que la Chine est la deuxième plus grande économie du monde, et qu‘il est dans l’intérêt de toutes les parties de travailler à renforcer et à consolider les liens des relations arabes avec Pékin.

Ce dernier a aussi évoqué la nécessité « d’ouvrir des horizons plus larges pour les relations économiques et de développement sino-arabes », ajoutant que « les dénominateurs culturels communs entre les pays arabes et la Chine représentent un terrain important pour la croissance et la consolidation des relations entre les deux pays ».

Le Président du Parlement arabe a attiré l’attention sur le rôle tangible de la Chine dans le soutien des causes arabes, dont la principale est la cause palestinienne, la première cause arabe.

Ce dernier a dit espérer que la Chine contribue davantage aux efforts des pays arabes pour faire pression en faveur d’une solution juste et globale à la cause palestinienne d’une manière qui soutient le droit du peuple palestinien à établir son État indépendant avec la ville d’Al-Quds comme capitale.