samedi, mai 25

L’Inde affirme avoir déjoué une cyberattaque chinoise

«Deux tentatives par des hackeurs chinois ont visé sans succès le réseau de distribution électrique près de Ladakh» (nord), a déclaré le ministre indien de l’Energie R.K. Singh, lors d’un point presse.

Le gouvernement indien a affirmé avoir déjoué une cyberattaque lancée par des hackeurs chinois qui visait le réseau de distribution électrique indien près de la frontière qui sépare les deux pays les plus peuplés de la planète.

L’Inde a déployé un système de défense afin de prévenir ces cyberattaques, a expliqué le ministre. La veille, l’organisation basée aux Etats-Unis spécialisée dans le renseignement Recorded Future avait souligné que le réseau de distribution électrique indien avait fait l’objet d’au moins sept attaques au cours des derniers mois.

«Ces tentatives ont visé dans nord de l’Inde la zone proche de la frontière disputée sino-indienne à Ladakh», a affirmé Recorded Future, qui avait transmis ses informations aux autorités indiennes.

De son côté, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a nié que la Chine ait pu lancer de telles cyberattaques, ajoutant que « nous ne soutiendrons jamais de telles activités ».

Près d’un an et demi après des affrontements dans la région du Ladakh qui avaient fait au moins 20 morts parmi les soldats indiens et quatre côté chinois, l’Inde a renforcé sa défense le long de la frontière qui sépare l’Arunachal Pradesh du Tibet, une zone à haute tension avec la Chine.

Les deux pays rivaux envoient régulièrement des patrouilles dans les zones revendiquées ou contrôlées par l’autre. L’Inde a accusé la Chine d’établir des colonies permanentes proches de leur frontière.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *