L’Institut Confucius de l’Université Félix Houphouet-Boigny a soufflé ses 2 bougies, le 21 novembre,  lors du Forum de l’Université FHB à Cocody, dont l’un des thèmes était « Pourquoi et comment étudier en Chine? ».

A cette occasion, Liu Yunsheng, professeur et directeur de l’Institut Confucius, a expliqué devant un parterre de participants, que « l’Institut Confucius vous accompagne pour la paix et la construction du pays ».

Ce dernier a souligné que depuis la création de l’institut, en 2015, 1 250 étudiants se sont inscrits, dont 18 étudiants ont été en Chine pour poursuivre une formation de perfectionnement.

Liu Yunsheng a précisé que l’apprentissage de la langue chinoise est gratuite pour les étudiants inscrits à l’Université, mais aussi dans les 5 lycées du pays, dont le lycée Mermoz, ainsi qu’à l’école française du commerce IPAG et au siège de la Banque Africaine de Développement.

« Wu De » écrit par le directeur de l’Institut Confucius d’Abidjan, Liu Yunsheng

Dans un  communiqué transmis à la presse, Liu Yunsheng a précisé qu’en deux années, « l’institut a pu faire découvrir aux étudiants les réalisations de la Chine et sa culture en particulier ».

A ce propos, des ateliers et séminaires thématiques – tels que la projection de documentaires, d’atelier de lecture, de conférences sur la sinologie, de cours de philosophie chinoise, et de cérémonies du thé –  ont été organisés. Venant en nombre à ces activités, les ivoiriens ont pu assister à des démonstrations d’art martial, réalisés par des étudiants de l’institut.

Les activités de l’Institut Confucius s’inscrivent dans le cadre d’un brassage culturel dans le pays, que ce soit dans la capitale que les différents villages comme à Koun Fao.

Lors de son allocution, le directeur de l’institut a indiqué que « vu la taille et la diversité du pays et de son histoire coloniale, la Côte d’ivoire et la Chine partagent incontestablement le même destin commun. A cet effet, ils travaillent et travailleront ensemble, main dans la main, pour construire une Côte d’ivoire prospère ».

Pour conclure, Liu Yunsheng a cité Confucius : « Il vaut mieux aider ses amis à se construire, parce qu’ensemble on va loin ».