samedi, juin 15

Étiquette : relations internationales

Non-ingérence : pierre angulaire des relations diplomatiques avec la Chine
MONDE

Non-ingérence : pierre angulaire des relations diplomatiques avec la Chine

En visite à Berlin (Allemagne), fin août, le conseiller d’État et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a rappelé qu'aucun pays ne devrait s'ingérer dans les affaires intérieures d'autres pays. Ce dernier a indiqué lors d'une conférence de presse avec le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, que "les principes de respect mutuel et de non-ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays constituent non seulement les principes fondamentaux des relations internationales, mais aussi les règles fondamentales de la Chartre des Nations Unies, et devraient ainsi être suivis de manière stricte". "Sur cette base, la Chine est disposée à échanger ses points de vue sur les dossiers d'intérêt commun avec les pays qui s'y intéressent, afin de renforcer la compréhe...
Le pouvoir taïwanais sur la mauvaise route pour Beijing
TAIWAN

Le pouvoir taïwanais sur la mauvaise route pour Beijing

Le président Xi Jinping a rencontré le 13 juillet à Beijing, une délégation composée de personnes issues de différents milieux taïwanais, conduite par Lien Chan, ancien président du parti Kuomintang. A cette occasion, le président chinois a rappelé la nécessité pour le pouvoir en place à Taïwan de respecter le Consensus de 1992, qui «incarne le principe d'une seule Chine et s'oppose à l'indépendance de Taiwan». Quatre jours après le rappel de la position de la Chine continentale, Liu Jieyi, chef du Bureau de travail du CC du PCC pour les affaires de Taiwan, a assuré que le Consensus de 1992 n’est pas seulement un principe, «mais c'est aussi fort pertinent par rapport à la réalité». Pour ce dernier, «l'administration du Parti démocrate progressiste (PDP) de Taiwan marche de plus en...
Chine-Russie : conserver des rapports amicaux
Asie/Pacifique, MONDE

Chine-Russie : conserver des rapports amicaux

Le président chinois Xi Jinping a félicité son homologue Vladimir Poutine pour sa réélection le 18 mars 2018 à la présidence de la Russie, saluant au passage une relation sino-russe «à son zénith et exemplaire pour les relations internationales». La relation entre les deux pays « se trouve à son plus haut niveau historique, créant un exemple pour la construction d'un nouveau type de relations internationales caractérisées par le respect mutuel, l'égalité, la justice, la coopération mutuellement bénéfique, et une communauté de destin pour l'humanité», a indiqué dans un message Xi Jinping. Le président chinois a également fait part de sa confiance envers la Russie qui «sera sans aucun doute capable de continuer à connaître de nouveaux moments de gloire dans son développement national»....
Afrique, MONDE

Ce que nous apprend en 2018 la mobilisation de 60 milliards de dollars

De notre partenaire African Research & Publishing Company - Il s’agit d’un point de vue tiré du chapitre six du rapport Prospective Afrique 2018 de l’Institut Brookings, une organisation à but non lucratif basée à Washington. Sa mission est de mener des recherches approfondies qui mènent à de nouvelles idées pour résoudre les problèmes auxquels la société est confrontée aux niveaux local, national et mondial. Le rapport en question explore six thèmes généraux offrant des opportunités pour l’Afrique de surmonter les obstacles et stimuler la croissance inclusive. Lire ici le chapitre dans son intégralité en Anglais sur le changement de la nature des relations extérieures de l’Afrique. Vu l’intérêt de cette analyse postée sur le site de Brookings Institution le 30 janvier dernier pour ...
Collision en mer de Chine orientale : 32 disparus
Mers de Chine

Collision en mer de Chine orientale : 32 disparus

Un navire de fret chinois est entré en collusion avec un tanker iranien en mer de Chine orientale dans la nuit du samedi 6 à dimanche 7 janvier, à environ 300 km des côtes chinoises, au large de la région de Shanghai. Le tanker iranien était en flammes et laissait échapper une partie de sa cargaison d'hydrocarbures en mer après la collision, tandis que son équipage de 32 personnes était porté disparu, selon le gouvernement chinois. Le tanker Sanchi transportait 136 000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats). Il a "entièrement pris feu" suite à sa collision, a annoncé le ministère chinois des transports. Vers 2 heures dimanche, "le navire restait à flot et l'incendie continuait de faire rage, et l'on voyait des flaques de pétrole à la surface de l'eau", a précisé le ministère, ...
Un rapport américain fustige la Chine et la Russie
Afrique, Asie/Pacifique, MONDE

Un rapport américain fustige la Chine et la Russie

"La Chine et la Russie défient la puissance, l'influence et les intérêts de l'Amérique et essayent de saper la sécurité et la prospérité de l'Amérique", a affirmé un document définissant la "Stratégie de sécurité nationale", qui seront prochainement présentées par Donald Trump. La Chine et la Russie "sont déterminés à rendre les économies moins libres et ouvertes, à accroître leurs armées et à contrôler les informations et les données pour réprimer leurs sociétés et étendre leur influence", aurait ajouté le texte. "La Chine et la Russie veulent créer un monde qui est l'antithèse des valeurs et des intérêts des Etats-Unis", peut-on encore lire dans ce document d'une soixantaine de pages. La Chine est accusée de vouloir pousser les Etats-Unis hors de la région Indo-Pacifique, et la Rus...
Publication de la « Proposition de Beijing » interpartis politique
PCC, POLITIQUE

Publication de la « Proposition de Beijing » interpartis politique

Plusieurs partis politique et le Parti Communiste Chinois ont clôturé le 3 décembre à Beijing, un dialogue de haut niveau, adoptant la "Proposition de Beijing", actant que les partis politiques du monde doivent renforcer la confiance mutuelle et la communication. Les partis vont coopérer étroitement sur la base de nouvelles relations internationales ;  et établir de nouvelles relations entre partis politiques en mettant de côté les divergences pour rechercher les points communs. Le but : construire une communauté de destin pour l'humanité. Ce 1er dialogue du haut niveau entre le PCC et d'autres partis politiques du monde a été présidé par le secrétaire général du Comité central du PCC, Xi Jinping. Cette 1ère démarche diplomatique multilatérale a regroupé près de 300 partis politiq...
L’Institut Confucius d’Abidjan, 2 ans déjà!
COIN DES IDEES

L’Institut Confucius d’Abidjan, 2 ans déjà!

L'Institut Confucius de l'Université Félix Houphouet-Boigny a soufflé ses 2 bougies, le 21 novembre,  lors du Forum de l'Université FHB à Cocody, dont l'un des thèmes était "Pourquoi et comment étudier en Chine?". A cette occasion, Liu Yunsheng, professeur et directeur de l'Institut Confucius, a expliqué devant un parterre de participants, que "l'Institut Confucius vous accompagne pour la paix et la construction du pays". Ce dernier a souligné que depuis la création de l'institut, en 2015, 1 250 étudiants se sont inscrits, dont 18 étudiants ont été en Chine pour poursuivre une formation de perfectionnement. Liu Yunsheng a précisé que l'apprentissage de la langue chinoise est gratuite pour les étudiants inscrits à l'Université, mais aussi dans les 5 lycées du pays, dont le lycée M...
Justin Trudeau satisfait de sa 2nde visite en Chine
Amériques, MONDE

Justin Trudeau satisfait de sa 2nde visite en Chine

Le premier ministre Justin Trudeau a conclu le 7 décembre une deuxième visite officielle en Chine, où il a rencontré des dirigeants gouvernementaux et des chefs d’entreprise afin de renforcer les relations bilatérales par le biais du commerce et de l’investissement La Chine est le 2ème partenaire commercial en importance du Canada, ainsi que sa source d’étudiants étrangers la plus importante et celle qui connaît la plus rapide croissance. De plus, la Chine est la 3ième source de touristes pour le Canada. Selon le site du Premier ministre canadien, en 2016, les exportations canadiennes de marchandises vers la Chine ont atteint près de 21 milliards de dollars (18,7 milliards d'euros), ce qui constitue une augmentation de 4% par rapport à 2015. Les principales exportations étaient les p...
Amnesty International explique l’initiative de la Chine dans la crise des Rohingyas
Asie/Pacifique, MONDE

Amnesty International explique l’initiative de la Chine dans la crise des Rohingyas

Dans une tribune, publiée sur le site de l'ONG Amnesty International, Nicholas Bequelin, directeur pour l'Asie de l'Est, s'est demandé si "la Chine va-t-elle résoudre la crise des Rohingyas au Myanmar ?". Alors que l'armée du Myanmar, appelée la tatmadaw, de campagne de répression (viols, incendies, assassinats) contre les Rohingyas, "Pékin a bloqué toute tentative du Conseil de sécurité de l'ONU d'adopter une résolution condamnant les attaques, tout en servant les platitudes habituelles sur le fait d'éviter toute 'ingérence' dans les affaires nationales de pays tiers". Or changement de cap, le 19 novembre 2017, lors du voyage au Bangladesh et au Myanmar, du ministre chinois des affaires étrangères, Wang Yi. Ce dernier « a annoncé que Pékin négociait un plan en trois étapes » afin d'...
Barack Obama au secours des relations avec la Chine
Amériques, MONDE

Barack Obama au secours des relations avec la Chine

L'ancien président américain Barack Obama a rencontré le président chinois Xi Jinping, pour lui faire part de son espoir de voir les relations entre les deux pays s'améliorer, alors que la tension s'accroît à propos de la Corée du Nord. Arrivé mardi en Chine dans le cadre d'une tournée de conférences, Barack Obama a rencontré le 29 novembre Xi Jinping à la résidence de Diaoyutai à Beijing, lieu généralement utilisé pour accueillir les dirigeants étrangers en séjour dans la capitale. L'ancien président américain a indiqué au président Xi Jinping qu'il souhaitait continuer à jouer un rôle positif dans le renforcement de la compréhension mutuelle et des relations de coopération entre les Etats-Unis et la Chine, selon la télévision publique China Central Television. Pour Barack Obama,...
Zimbabwe : Beijing maintient son soutien à la nouvelle présidence
Afrique, MONDE

Zimbabwe : Beijing maintient son soutien à la nouvelle présidence

La Chine a salué l'investiture du nouveau président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, démentant toute implication dans sa nomination à la tête du pays africain. Ancien dauphin naturel de Robert Mugabe, Emmerson Mnangagwa avait été évincé de la vice-présidence début novembre. Ce dernier est parvenu à revenir au devant de la scène, tout en conservant des relations avec la Chine. Ce dernier possède d'ailleurs des liens historiques avec la Chine, car il y a suivi une formation militaire avant de participer à l'indépendance du Zimbabwe contre le colonisateur britannique, proclamée en 1980. Geng Shuang, "la Chine défend toujours le principe de non ingérence" Le chef des armées du Zimbabwe, Constantino Chiwenga, était en visite dans la capitale chinoise, trois jours avant la crise poli...
Fuite des cerveaux taïwanais vers la Chine continentale
RÉGIONS SPÉCIALES, TAIWAN

Fuite des cerveaux taïwanais vers la Chine continentale

Taïwan craint la fuite de ses cerveaux, alors que les jeunes vont chercher du travail en Chine continentale. Les jeunes taïwanais sont fiers de leur identité taïwanaise, et sont depuis ces dernières année à l'avant-garde du ressentiment antichinois. Les jeunes étaient massivement rassemblés en 2014 pendant le "mouvement des Tournesols", pour lutter contre l'accord de libre-échange avec Beijing. Mais les salaires des jeunes sortis de l'université n'ont pas bougé depuis les années 1990. En parallèle, les prix à la consommation et l'immobilier se sont envolés. Face à l'embellie économique de la Chine et sa stratégie du "soft power", les jeunes talents taïwanais sont de plus en plus séduits. Selon le Bureau chinois des affaires taïwanaises, plus de 6 000 jeunes taïwanais travaillent o...
« La Ceinture et la Route », jeu d’influence de la Chine
MONDE

« La Ceinture et la Route », jeu d’influence de la Chine

L'ouverture demain, dimanche 14 main, du Forum La Ceinture et la Route est l'occasion pour Xi Jinping d'asseoir son influence dans le monde, en-dehors du cadre occidental instauré par les hautes institutions internationales. L'occasion également de rappeler que la Chine souhaite devenir le nouveau défenseur de la mondialisation et du libre-échange. Ainsi, Xi Jinping devrait réitéré son positionnement de janvier, au Forum économique mondial de Davos. Ce dernier avait alors prôné une mondialisation "plus inclusive", souhaitant faire participer son pays à la mondialisation et au libre-échange. les Occidentaux boudent le forum Malgré toute la bonne volonté de Beijing, seuls 29 dirigeants ont répondu à l'invitation sur la centaine de membre, dont les présidents russe, Vladimir Poutine...
Maurice veut associer la Chine à sa Stratégie Afrique
Afrique, MONDE

Maurice veut associer la Chine à sa Stratégie Afrique

Le ministre mauricien des affaires étrangères et du commerce international, Vishnu Lutchmeenaraidoo, a annoncé la volonté du gouvernement d'explorer de nouvelles pistes de coopération, notamment associer Beijing à sa politique africaine. Cette déclaration a eu lieu lors d'une réunion de travail avec une délégation chinoise, à Floréal, dans le cadre des événements organisés pour célébrer le 45ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l'île Maurice. Vishnu Lutchmeenaraidoo a également souligné que la dynamiques, mise en place ces dernières années entre la Chine et Maurice, facilitait grandement les échanges et encourageait la mise en œuvre de mesures ambitieuses dans l'intérêts des deux pays. "De grands chantiers de coopération économique sont...
Chine/USA, deux systèmes, deux visions
Amériques, MONDE

Chine/USA, deux systèmes, deux visions

Hasard du calendrier, les États-Unis et la Chine élisent leur gouvernement cette semaine. Le 7 novembre, Barack Obama a été réélu à la tête de la 1ère puissance économique mondiale et la Chine, décide ce 8 novembre la mise en place de Xi Jinping, à la tête de l'Empire du milieu. Rivales et alliées, ces deux puissances devront rapidement apaiser les tensions, en raison de leur interdépendance économique et financière. De plus, la crise économique et financière internationale pèse sur les deux économies, dont la première, les États-Unis, déprime et la seconde, la Chine, doit maintenir une croissance à 7% pour éviter toute révolte sociale. USA et Chine : des défis majeurs "Le meilleur est à venir", a affirmé le président réélu Barack Obama, dans son discours de victoire, qui a égalem...