En visite en Chine, le président philippin Rodrigo Duterte a entamé son cinquième déplacement depuis son entrée en fonctions en 2016, afin de resserrer les liens avec son voisin.

Les relations entre Beijing et Manille ont connu quelques turbulences en 2016 autour de la question de la mer de Chine méridionale. Cependant, « les deux pays ont choisi de laisser toute amertume de côté et de revenir à la communication et la coopération », a écrit l’agence de presse, Xinhua.

Au cours des trois dernières années, les deux présidents se sont rencontrés à sept reprises lors de différentes occasions pour s’assurer que les relations bilatérales restaient sur « la bonne voie ».

Lors de la visite de Xi JInping aux Philippines en novembre 2018, les deux hommes avaient décidé d’amener leurs relations bilatérales à un niveau supérieur, en exploitant « le potentiel offert par des partenariats plus étroits et plus fructueux« , a noté Xinhua.

L’an dernier, le montant des investissements chinois aux Philippines s’est établi à 930 millions de dollars (818,4 M€), faisant de la CHine le premier investisseur étranger dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

Parallèlement, les deux gouvernements cherchent à allier leurs plans de développement respectifs, l’Initiative la Ceinture et la Route, d’un côté et le programme « Build, Build, Build » (« construire, construire, construire »), de l’autre. Le but est de faire progresser la coopération pragmatique dans différents domaines, à savoir les infrastructures, l’énergie, le tourisme et la lutte antiterroriste.

Le président Xi Jinping, a rencontré le 28 août son homologue philippin, Rodrigo Duterte, à qui il a assuré que « les situations internationale et régionale connaissent actuellement des changements profonds et complexes. Cependant, la paix, le développement, la coopération et les bénéfices mutuels restent une tendance irrésistible de notre époque ».

D’après Xinhua, Xi Jinping s’est dit prêt à travailler avec Roberto Duterte en adoptant une perspective stratégique et de guider à long terme le développement solide des relations bilatérales.