Face à la propagation du nouveau coronavirus en Chine et en dehors de ce pays, le ministère français des affaires étrangères a recommandé aux français «qui n’ont pas de raisons essentielles de rester en Chine de s’éloigner momentanément du pays».

Extrait du communiqué de presse

En raison des mesures de confinement décidées par les autorités chinoises qui se traduisent notamment par la suspension des transports, tout déplacement à Wuhan et dans toute la province de Hubei est formellement déconseillé.

Par ailleurs, compte-tenu des restrictions et fermetures décidées par les autorités chinoises (cf. ci-dessus), il est recommandé de reporter tout déplacement vers la Chine qui ne revêt pas un caractère essentiel. Les voyages et échanges scolaires et universitaires sont déconseillés. Les provinces de Hunan, Henan, Guangdong et Zhejiang sont déconseillées sauf raison impérative compte tenu des mesures de confinement mises en place par les autorités chinoises et de l’évolution de l’épidémie.

En outre, dans ce contexte évolutif, à titre de précaution, il est recommandé aux Français, en particulier aux familles, qui n’ont pas de raisons essentielles de rester en Chine de s’éloigner momentanément du pays. L’ambassade de France et les consulats généraux en Chine restent ouverts et continueront à assurer les services essentiels auprès des ressortissants français qui demeureront en Chine. Dans l’attente de la réouverture des écoles, des dispositions sont également prises pour assurer une certaine continuité éducative, au travers de l’enseignement à distance pour les enfants scolarisés dans les écoles françaises en Chine.