L’activité manufacturière en Chine a progressé en décembre 2021 à son rythme le plus élevé en six mois. Elle a été portée par une accélération de la production et un allègement des pressions inflationnistes.

Les résultats d’une enquête privée montrent aussi que l’état du marché du travail a alimenté les incertitudes.

L’indice PMI manufacturier calculé par Caixin/Markit s’est établi le mois dernier à 50,9, soit un pic depuis juin 2021, après 49,9 en novembre. Le consensus ressortait à 50, soit le seuil qui sépare contraction et expansion de l’activité.

D’après l’enquête de Caixin, la production industrielle a progressé en décembre à un rythme sans précédent en un an, alors que le gouvernement chinois a pris des mesures pour favoriser l’approvisionnement en matières premières et stabiliser les prix, dont la flambée pesait sur les entreprises industrielles.

Mais elle montre aussi que les nouvelles commandes à l’exportation ont de nouveau décliné, certes à un rythme moins élevé qu’en novembre, tandis qu’un indice de l’emploi est resté en territoire négatif pour s’établir à un plus bas depuis février dernier.