En cette fin d’année 2018, les importations de la Chine devraient dépasser les 2 000 milliards de dollars (1 820 mds €), établissant ainsi un nouveau record.

D’ailleurs, après la réussite de l’Exposition internationale des importations de Chine (China International Import Expo, CIIE) cette année, il a été annoncé près de 100 000 mètres carrés d’espace d’exposition déjà été réservés pour la 2ème édition du CIIE en 2019.

A lire aussi : La Foire internationale des importations de Chine, une aubaine internationale

Selon les données des douanes, les importations de la Chine ont augmenté de 14,6% d’une année sur l’autre entre janvier et novembre 2018. Les importations attendues de 2 000 milliards de dollars (1 820 mds €) équivalent au produit intérieur brut du Brésil ou de l’Italie en 2017, d’après les douanes.

La forte croissance des importations est due en grande partie à la 1ère édition de la CIIE à Shanghai, illustrant pour Le Quotidien du peuple « la montée en puissance des importations » chinoises et « le rôle que le monde a joué dans la réforme et l’ouverture du pays ».

D’autant plus que le gouvernement a lancé plusieurs mesures destinées à faciliter les échanges commerciaux, telles que la réduction des droits de douane sur toute une gamme de produits, allant des médicaments aux véhicules, ramenant le global niveau des droits de 9,8% à 7,5%.

Selon le ministère du commerce, « on peut s’attendre à une nouvelle réduction des droits de douane, à des procédures de dédouanement plus faciles et à de meilleures politiques d’importation des voitures l’année prochaine ».

D’ailleurs dans son discours d’ouverture de la CIIE, le président Xi Jinping a affirmé que « les biens et services importés par la Chine dépasseraient respectivement 30 000 (27 300 ms €) et 10 000 milliards de dollars (9 100 mds €) au cours des 15 prochaines années ».