Le Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN) a voté le 24 février pour l’adoption d’une décision visant à repousser la session annuelle de l’APN de cette année.

Cette décision a été approuvée lors d’une session bimestrielle du Comité permanent de l’APN.

La troisième session annuelle de la 13ème de l’APN sera reportée de manière appropriée, afin de mettre en œuvre les dispositions élaborées par le Comité central du PCC sur la coordination du travail de contrôle face à l’épidémie du nouveau coronavirus.

D’autres sujets seront évoqués, comme le développement socio-économique, et pour continuer à déployer des efforts, afin de remporter la lutte contre l’épidémie et de protéger la vie, la santé et la sécurité du peuple.

La date spécifique de l’ouverture de la session sera décidée par le Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale à une date ultérieure, d’après la décision du comité permanent.

« Le Comité permanent de l’APN a réalisé une série de préparatifs pour la session législative annuelle, qui aurait dû se tenir le 5 mars », a déclaré Shen Chunyao, directeur de la Commission des affaires législatives du Comité permanent de l’APN, en présentant la décision aux législateurs.

Ce dernier a souligné que « le travail de contrôle de l’épidémie se trouvait encore dans une phase critique exigeant de tout mettre en œuvre et que de nombreux députés à l’APN luttaient contre le virus en première ligne ».

Shen Chunyao a aussi expliqué que le Conseil de la présidence du Comité permanent de l’APN avait décidé, après une évaluation soigneuse, qu’il était nécessaire de repousser la session de manière appropriée.

« Cela permettra de concentrer les efforts sur le contrôle de l’épidémie et de privilégier la vie et la santé du peuple » a assuré Shen Chunyao.

En vertu de la loi, des mesures peuvent être mises en place pour limiter ou arrêter les rassemblements de masse en cas d’urgence de santé publique, a indiqué le directeur de la commission.

Ce dernier a ajouté que le report était conforme aux principes et à l’esprit de la Constitution et aux clauses des lois concernées.