La Chine a publié un plan d’application détaillé concernant les retraites privées, après la publication en avril d’une directive sur la promotion du développement des retraites privées en vue de compléter l’actuel système national de retraite.

Le plan d’application a été publié par cinq départements gouvernements, à savoir le ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, le ministère des Finances, l’Administration d’Etat des affaires fiscales, la Commission de contrôle des banques et des assurances de Chine, et la Commission de contrôle boursier de Chine.

Lire aussi : La Chine réglemente l’investissement des pensions privées via des fonds mutuels

Le texte précise le processus de participation, la gestion du compte de capital, la gestion des institutions et des produits, la publication d’informations et le contrôle. Ainsi, les particuliers peuvent maintenant effectuer des dépôts annuels volontaires allant jusqu’à 12.000 yuans (environ 1.653 dollars) sur un compte de retraite. Ce fond peut être ensuite utilisé pour acheter des produits financiers, dont les risques sont relativement bas et qui s’inscrivent sur des horizons d’investissements à long terme.

Les particuliers qui cotisent au régime d’assurance retraite de base peuvent eux participer à cette assurance pension privée. Le régime privé complétera l’actuel système de retraite composé d’une pension vieillesse de base, de rentes payées par les entreprises et d’assurances commerciales pour les personnes âgées, offrant ainsi un nouveau niveau de soutien à la population vieillissante du pays.

Face au vieillissement de la population, qui pèse sur le marché du travail et sur le financement de ses pensions de retraites, le gouvernement a lancé une vaste réforme des retraite qui fait grincer des dents.

Lire aussi : Un plan de retraite par capitalisation lancé en Chine face au vieillissement de sa population

Le 14e plan quinquennal et le programme « Vision 2035 » prévoient une réforme des retraites, la première depuis 1949. La loi souligne que l’âge de départ légal à la retraite des hommes est de 60 ans dans tous les secteurs, 55 pour les femmes fonctionnaires ou cadres de la fonction publique, et 50 ans pour les femmes employées.

Lire aussi : La réforme de l’âge de départ à la retraite en Chine

Le ministère des ressources humaines et de la sécurité sociale a envisagé de progressivement repousser l’âge et les départs se feront sur la base du volontariat. Interrogé en mail 2021 par l’agence de presse Xinhua, cite Jin Weigang, directeur de l’Académie chinoise des sciences du travail et de la sécurité sociale, expliquait que l’âge de départ sera retardé de quelques mois chaque année, et s’appliquera classe d’âge après classe d’âge.

Ce nouveau dispositif s’apparente à une «retraite à la carte», qui permettrait aux individus de choisir leur âge de départ ainsi que les différentes options de perception des pensions, en fonction de leur situation personnelle, selon Chi Fulin, directeur de l’Institut de la réforme et du développement de la Chine à Hainan. Pour l’heure, des données exactes sur cette réforme n’ont pas encore été communiqué, les débats se poursuivent.