Le Rocky Mountain Institute (centre de recherche et d’études américain sur l’énergie) a publié un nouveau rapport intitulé « Whole-System Zero-Emissions Demonstration : China’s Vision on Future Green Urbanization« , en introduisant un tout nouveau concept : le système de démonstration à zéro émission (WS-ZED).

Le rapport « Démonstration de système complet à zéro émission : une vision de l’urbanisation verte vers la neutralité carbone » note que le WS-ZED aidera les villes chinoises à mettre en oeuvre la dernière annonce du pays sur les promesses de « pic de carbone 2030 » et de « neutralité carbone 2060 ».

Le rapport fournit un cadre théorique et un système d’indicateurs quantitatifs pour dissocier la croissance économique verte des émissions de carbone, des déchets et de la pollution dans les villes.

Alors que les villes chinoises traversent une période de transformation économique, elles sont confrontées simultanément aux défis des émissions de carbone, de la gestion des déchets et de la lutte contre la pollution.

Heureusement, la Chine a accumulé de riches expériences de gestion de la croissance urbaine au cours des 40 dernières années, dans une géographie naturelle complexe et des conditions sociales diverses.

Dans le même temps, la population urbaine mondiale devrait augmenter de 2,5 milliards d’ici à 2050, et le principal moteur du nouveau cycle d’urbanisation est la division mondiale du travail et le transfert industriel.

Par conséquent, les émissions de carbone des économies émergentes sont souvent liées aux exportations, tandis que les déchets et la pollution restent un problème national. Ces trois questions affectent sérieusement la vie quotidienne des populations. En abordant pour la première fois ces trois défis ensemble, le concept WS-ZED va plus loin que le zéro carbone et propose un concept plus large pour révéler la valeur ajoutée de la synergie entre zéro carbone, zéro déchet et zéro pollution.

Ce nouveau concept vise à résoudre ces défis de croissance en adoptant une approche holistique pour mettre en place des politiques de gestion urbaine afin de lutter à la fois contre le changement climatique et la dégradation de l’environnement. Ce nouveau concept a été fortement adopté par le marché et les décideurs politiques en Chine.

Le RMI contribue au 14e plan quinquennal de la zone administrative de Pékin (district de Tongzhou) en introduisant le concept WS-ZED. La Beijing Future Science City du district de Changping, qui abrite les divisions de recherche de plusieurs entreprises d’État dans le secteur de l’énergie, a cité WS-ZED dans son document de planification énergétique intégrée pour soutenir son objectif stratégique d’établir une Energy Valley mondiale et d’attirer des pionniers de l’innovation énergétique du monde entier.

Des zones comme Tongzhou et Changping sont des exemples typiques de zones de développement urbain qui démontrent des efforts ascendants vers la neutralité carbone en accord et en soutien avec l’engagement national de la Chine.