Sélectionner une page

Amériques,Mers de Chine,MONDE,OPINIONS

La situation en mer de Chine méridionale dépasse les enjeux économiques

Dans une interview, accordée au site russe RT, Ho-Fung Hung, professeur à la Johns Hopkins University, a expliqué que ni la Chine, ni les Etats-Unis n’auraient d’avantages à entrer dans un conflit armé. Cependant, « ce qui m’inquiète malgré tout, c’est la situation en mer de Chine méridionale, qui dépasse l’économie –  il s’agit de géopolitique ».

L’auteur de « The China Boom: Why China Will Not Rule the World » a expliqué ne pas avoir d’inquiétude « par rapport au côté commercial du conflit, parce qu’il s’agit d’emplois, d’économie, de croissance économique. Si cela dégénère en fin de compte en un conflit ouvert, tout le monde va perdre, et tout le monde le sait. Washington le sait, Pékin aussi. En ce qui concerne ces problèmes économiques, je suis plutôt optimiste et je crois qu’ils seront résolus de manière économique ».

Cependant en mer de Chine méridionale, « les Etats-Unis ont une volonté très claire de maintenir la voie du commerce en mer de Chine méridionale ouverte, à tout le monde, et ils sont en train de renforcer leur présence militaire dans la région, alors que la Chine, dans le même temps, perçoit ces revendications territoriales au sujet de la mer de Chine méridionale, comme une sorte d’intérêt fondamental ».

Pour ce dernier, « il apparaît peu aisé pour n’importe quel dirigeant en Chine de faire marche arrière sur les prétentions actuelles de souveraineté en mer de Chine. Ces espaces maritimes et ces îles sont les raisons qui pourraient potentiellement donner lieu à un conflit. Il en existe une réelle possibilité ».

D’autant plus « si les Etats-Unis donnent au Japon le feu vert pour prendre plus de responsabilités militaires dans les problèmes en mer de Chine méridionale ou sur d’autres sujets, le Japon aurait ainsi une chance de développer encore plus ses capacités militaires ».

Le Japon a d’ailleurs renforcé sa coopération avec d’autres pays de la région et a exprimé de façon plus active ses préoccupations concernant la situation en mer de Chine méridionale. « L’un des résultats des premiers mois de l’administration Trump sera que la situation en mer de Chine méridionale et dans la zone Asie-Pacifique passera de rivalité sino-américaine en rivalités entre le Japon, Taiwan, l’Australie, l’Inde, la Chine… » a expliqué ce dernier  au site d’information russe, RT.

Dans un tel contexte, Beijing doit atteindre un équilibre plutôt « délicat, parce qu’en matière de géopolitique, si les dirigeants chinois défendent avec laxisme leurs revendications territoriales en mer de Chine méridionale et dans l’ensemble de la région, des factions au sein du parti et de l’opinion populaire en Chine auront une réaction brutale et ceux qui sont au pouvoir auront des soucis ».

Raison pour laquelle, « la Chine doit donc au moins garder la face, faire croire que le gouvernement chinois fait du bon travail pour défendre ses revendications territoriales. Mais en même temps, tout type de conflit ou perspective de conflit, toute prévision du conflit peut se répercuter sur l’économie, parce que l’économie chinoise n’est pas si performante maintenant ». 

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire