Le Sommet extraordinaire de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) portant sur la réponse au COVID-19 a débuté ce 14 avril en vidéoconférence, afin d’affirmer son engagement à combattre la pandémie.

En sa qualité de président de l’ASEAN 2020, le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc a présidé le sommet virtuel, auquel ont participé les chefs d’Etat ou de gouvernement des 10 membres de l’ASEAN (Bruneï, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam).

Les dirigeants devraient axer leurs discussions sur l’endiguement et la prévention de la propagation du COVID-19, le soutien aux populations des pays touchés par la maladie, et la minimisation des impacts socio-économiques de la pandémie.

Parmi les priorités, l’ASEAN a mit un point d’ordre à assurer la fourniture d’une assistance consulaire aux citoyens de l’ASEAN qui vivent, travaillent et étudient dans des pays membres ou dans d’autres pays.