Sun Simiao est un herboriste renommé et médecin de la grande dynastie des Tang (618 à 907). Il est connu comme le roi de la médecine dans l’histoire médicale chinoise. Mais en plus d’avoir été un grand médecin, il excellait dans l’art de la cuisine.

A Chang’an (actuelleXi’an), et il commanda des tripes de porc. Une fois le plat servi, l’odeur était si forte que cela en était insupportable à en couper l’appétit. Face à ce plat, il réfléchit et récupéra dans sa calebasse un remède à base de poivre chinois, du fenouil et de la cannelle.

Il demanda au chef du restaurant de préparer les tripes avec ces herbes. Le résultat en fut un plat ni trop gras ni trop odorant et finalement très agréable au palais.

Le gérant du restaurant insista pour que Sun Simiao ne paye pas son repas. En retour de la gentillesse du gérant, lors de sa visite suivante, Sun Simiao donna au gérant une calebasse remplie des herbes aromatiques. Après cela, le restaurant eut beaucoup de succès et les citadins offraient un bon prix pour goûter au plat de tripes.

Lorsqu’on lui demanda le nom du plat, le gérant ne sut quoi répondre. Alors il aperçut la calebasse qu’on lui avait donné, et répondit sans attendre : « Tête de courge ».

Plus tard, il accrocha la calebasse directement au dessus de l’entrée de son restaurant. Avec le temps, le plat gagna en popularité et il est aujourd’hui un apéritif célèbre de la ville de Xi’an.