dimanche, février 18

Étiquette : anti-Chine

La Chine dénonce la vente « irresponsable » de sous-marins américains à l’Australie
Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine dénonce la vente « irresponsable » de sous-marins américains à l’Australie

La Chine a dénoncé la vente "extrêmement irresponsable" de sous-marins américains à propulsion nucléaire à l'Australie, dans le cadre d'un nouveau partenariat où figure également le Royaume-Uni. En effet, Canberra a préféré conclure un partenariat stratégique avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne comprenant notamment la livraison de sous-marins à propulsion nucléaire par Washington. "La coopération entre les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Australie en matière de sous-marins nucléaires sape gravement la paix et la stabilité régionales, intensifie la course aux armements et compromet les efforts internationaux de non-prolifération nucléaire", a déclaré devant la presse le porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian. Il a accusé les trois pays de faire preuve d'u...
La Chine, au coeur des échanges entre l’UE et les USA
Chine-Etats-Unis, Europe, MONDE

La Chine, au coeur des échanges entre l’UE et les USA

L'Union européenne (UE) et les Etats-Unis devraient s'engager à tourner la page des différends commerciaux transatlantiques et s'apprêtent à réclamer une nouvelle étude "transparente" sur les origines de la pandémie de COVID-19, selon un projet de déclaration finale préparé en vue de leur sommet à Bruxelles. Selon l'agence de presse Reuters, le texte de sept pages, va être débattu le 15 juin par les ambassadeurs des Vingt-Sept auprès de l'UE. Le document lu par Reuters cherche à illustrer la concrétisation de la "nouvelle aube" saluée par la présidente de la Commission européenne​, Ursula von der Leyen, lorsque Joe Biden a succédé à Donald Trump à la Maison blanche. "Pour restaurer la confiance, nous devons avoir une désescalade et résoudre les conflits commerciaux entre l'UE et les...
La Chine atteste que le monde n’est plus dirigé par un «petit groupe de pays»
Europe, MONDE

La Chine atteste que le monde n’est plus dirigé par un «petit groupe de pays»

L'époque où un "petit groupe de pays" décidait du sort du monde est finie depuis longtemps, a déclaré la Chine ce 13 juin, suite à la volonté affichée par les membres du G7 réunis en sommet en Angleterre d'adopter une position unie contre les ambitions de la Chine. «L'époque où les décisions mondiales étaient dictées par un petit groupe de pays est révolue depuis longtemps», a déclaré un porte-parole de l'ambassade de Chine à Londres. «Nous avons toujours pensé que les pays, grands ou petits, puissants ou faibles, pauvres ou riches, sont égaux et que les affaires du monde devraient être traitées via des consultations entre tous les pays», a-t-il ajouté. A l'occasion du sommet de Carbis Bay, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a animé le 12 juin un débat au sujet de la Chin...
Le G7 veut absolument contrer la Chine
MONDE

Le G7 veut absolument contrer la Chine

Afin de lutter contre la montée en puissance de la Chine, les dirigeants du G7 ont décidé de lancer ce 12 juin un plan mondial sur les infrastructures afin d'aider les pays défavorisés. Un programme similaire à celui de l’Initiative La Ceinture et la Route, lancée par Xi Jinping. Réunis jusqu'au 13 juin à Carbis Bay, dans le sud-ouest de l'Angleterre, les chefs d’État et de gouvernement d'Allemagne, de France, d'Italie, du Royaume-Uni, du Canada, du Japon et des Etats-Unis affichent leur entente et leur volonté de contrer la Chine. Ainsi, les dirigeants veulent s'affirmer face aux défis posés par la Chine et la Russie. Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Joe Biden a maintenu la politique de son prédécesseur Donald Trump contre la Chine, et cherche à allier ses partenaires afin de...
Mouvement anti-Chine en Hongrie
Europe, MONDE

Mouvement anti-Chine en Hongrie

L’opposition au gouvernement de Viktor Orban a organisé une manifestation pour dénoncer la présence de la Chine dans le pays, qui a réunit plusieurs milliers de hongrois à Budapest. L’opposition hongroise s’opposait à l’implantation d’un campus destiné à accueillir une antenne de l’université Fudan, un établissement public chinois de renom. En mars, le gouvernement hongrois avait annoncé qu’en 2024, cette université basée à Shanghaï ouvrirait son seul et unique campus hors de Chine à Budapest. Les manifestants ont évoqué des problèmes ,tels qu'un prêt de construction de 1,5 milliard de dollars d'une banque chinoise et le terrain réservé au projet initialement destiné au logement étudiant. En effet, selon des documents internes obtenus par un journal d'investigation, cité par RFI, ...
Jens Stoltenberg et Joe Biden discutent de la Chine avant le Sommet de l’OTAN
MONDE

Jens Stoltenberg et Joe Biden discutent de la Chine avant le Sommet de l’OTAN

Le Secrétaire général de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), Jens Stoltenberg a déclaré avoir discuté de la Chine avec le Président américain, Joe Biden, lors d’un point presse, à l'issue de sa réunion à huis clos, le 8 juin aux États-Unis. «Nous observons que la Chine présente davantage d'opportunités pour nos économies, nous devons garder le contact avec ce pays quant au changement climatique et le contrôle des armes», a déclaré le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg. Les deux responsables ont discuté de la Russie, de la Chine, du terrorisme, des cyber-menaces ainsi que des conséquences sécuritaires du changement climatique. Le président américain Joe «Biden a évoqué surtout les préparatifs au Sommet de l'OTAN qui se tiendra la semaine prochaine à Br...
Front commun du G7 contre la Chine
MONDE

Front commun du G7 contre la Chine

Les ministres des Affaires étrangères du Groupe des sept ont discuté le 4 mai d'un possible front commun face à une Chine de plus en plus affirmée sur la scène internationale. Les chefs de la diplomatie du club des pays riches (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni) ont consacré leur première réunion à la Chine, acteur économique incontournable. Un front américain contre la Chine Les capitales occidentales s’inquiètent de la volonté présumée de la Chine de s'affirmer comme une puissance militaire et d’exercer son influence dans le monde. «Notre objectif n'est pas d'essayer de juguler la Chine», a confié le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken lundi à des journalistes. «Ce que nous essayons de faire, c'est de faire respecter l'ordre internatio...
Au Japon, l’américain Anthony Blinken accuse la Chine d’agressivité
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Au Japon, l’américain Anthony Blinken accuse la Chine d’agressivité

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a mis en garde le 16 mars la Chine contre l'utilisation de la "coercition et de l'agression" alors que Washington veut profiter de son premier déplacement international pour consolider ses alliances en Asie afin de contenir l'influence de la Chine. Les revendications territoriales de la Chine dans les mers de Chine orientale et méridionale accentuent selon les médias occidentaux les tensions entre la Chine et les Etats-Unis, et constituent désormais une inquiétude croissante pour le Japon. "Nous riposterons si nécessaire lorsque la Chine utilisera la coercition et l'agression pour arriver à ses fins", a déclaré Antony Blinken. Le déplacement à Tokyo et à Séoul du chef de la diplomatie américaine, au côté du secrétaire à la Défe...
La Chine sanctionne les faucons « anti-chinois » de l’ancienne administration Trump
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine sanctionne les faucons « anti-chinois » de l’ancienne administration Trump

Le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé des sanctions contre 28 politiciens «anti-chinois» qui travaillaient sous l'ancienne administration, dont l'ancien secrétaire d'État Mike Pompeo. Cette mesure a été qualifiée par des experts chinois de «démonstration vigoureuse et opportune de la ligne rouge que fixe Beijing dans la riposte contre les forces anti-chinoises». Dans un communiqué publié sur son site Internet, le ministère a affirmé qu'au cours des dernières années, «certains politiciens 'anti-chinois' aux États-Unis, dont Mike Pompeo, avaient, par intérêt politique égoïste, par préjugés et par haine contre la Chine et sans aucune considération pour les intérêts du peuple chinois et américain, planifié, promu et exécuté une série de manœuvres folles qui ont gravement...
« La logique politique des erreurs stratégiques de la Chine »
Tribunes - Analyses

« La logique politique des erreurs stratégiques de la Chine »

De Project Syndicate - Par Minxin Pei - Certaines des politiques récentes du gouvernement chinois semblent peu pertinentes sur le plan pratique, sa décision d'imposer une loi sur la sécurité nationale à Hong Kong en étant un excellent exemple. La promulgation précipitée de la loi par le Congrès national du peuple de Chine le 30 juin met effectivement fin au modèle «un pays, deux systèmes» qui prévaut depuis 1997, lorsque la ville est revenue de la domination britannique à la domination chinoise, et des tensions entre la Chine et l'Occident ont fortement augmenté. L’avenir de Hong Kong en tant que centre financier international est désormais gravement menacé, tandis que la résistance des habitants déterminés à défendre leur liberté rendra la ville encore moins stable. En outre, la derniè...