lundi, janvier 29

Étiquette : Asie centrale

La Chine et l’Asie centrale développent des relations économiques axées sur l’énergie verte
Asie/Pacifique, Energies, MONDE

La Chine et l’Asie centrale développent des relations économiques axées sur l’énergie verte

L'énergie verte est devenue un domaine clé pour renforcer la coopération entre la Chine et les pays d'Asie centrale. Universal Energy, une société d'énergie renouvelable basée à Shanghai, a révélé qu'elle avait signé des contrats avec des pays d'Asie centrale lors du sommet Chine-Asie centrale récemment conclu. Avant le sommet Chine-Asie centrale, un forum d'affaires Ouzbékistan-Chine s'est tenu le 17 mai lorsque la société Universal Energy a signé un accord pour investir dans la région de Samarqand en Ouzbékistan, pour construire une centrale éolienne de 500 MW. La construction débutera à la fin de l'année et après son achèvement en 2026, ce sera la première centrale éolienne dans une montagne d'Asie centrale. Au lendemain du sommet, le président kirghize, Sadyr Japarov, a rencon...
La Chine et l’Asie centrale s’engagent à construire une communauté plus soudée
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et l’Asie centrale s’engagent à construire une communauté plus soudée

Article de CGTN - Ce n'est pas une coïncidence si Xi'an a été choisie pour accueillir la première réunion en personne des chefs d'État de la Chine et de cinq pays d'Asie centrale depuis que leurs liens diplomatiques sont nés il y a 31 ans. Il y a plus de 2100 ans, Zhang Qian, un envoyé de la dynastie Han, a entrepris son voyage vers l'Ouest à partir de Chang'an, l'actuelle ville de Xi'an, dans le nord-ouest de la Chine, ouvrant ainsi la voie à l'amitié et aux échanges entre la Chine et l'Asie centrale. En prononçant son discours d'ouverture lors du sommet Chine-Asie centrale qui s'est tenu vendredi au point de départ de l'ancienne route de la soie, le président chinois Xi Jinping a rappelé l'amitié millénaire qui unit les deux pays et a salué des relations empreintes de vigueur et de...
Comment ouvrir une nouvelle ère de coopération entre la Chine et l’Asie centrale
Asie/Pacifique, MONDE

Comment ouvrir une nouvelle ère de coopération entre la Chine et l’Asie centrale

Article de CGTN - L'Administration générale des douanes de la Chine a publié des données montrant que le volume des importations et des exportations de la Chine avec les pays d'Asie centrale s'élevait à 173,05 milliards de yuans (24,8 milliards de dollars) au cours des quatre premiers mois, soit une augmentation de 37,3 % par rapport à la même période l'an dernier. Il convient de noter en particulier que le volume des exportations et des importations de la Chine avec les cinq pays d'Asie centrale, à savoir le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan, a atteint un total combiné de 50,27 milliards de yuans pour le seul mois d'avril, dépassant 50 milliards de yuans pour la première fois, marquant une nouvelle étape dans le volume des échanges. Le pré...
La Chine et l’Asie centrale doivent « exploiter pleinement » les possibilités de coopération
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et l’Asie centrale doivent « exploiter pleinement » les possibilités de coopération

Le président chinois Xi Jinping a appelé le 19 mai son pays et l'Asie centrale à "exploiter pleinement" les possibilités de coopération en matière de commerce, d'économie et de capacité industrielle. Devant les chefs d’État de cinq républiques ex-soviétiques réunis lors d'un sommet inédit, Xi Jinping les a invités à "exploiter pleinement les possibilités de coopération traditionnelle en matière d'économie, de commerce, de capacité industrielle, d'énergie et de transport", selon un extrait du discours fourni par l'agence de presse Xinhua. Le président chinois a souligné la nécessité de développer "de nouveaux moteurs de croissance (...) tels que la finance, l'agriculture, la réduction de la pauvreté, la baisse des émissions de carbone, la santé et l'innovation numérique". Xi Jinpin...
La Chine renforce son influence en Asie centrale et comble le vide russe
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine renforce son influence en Asie centrale et comble le vide russe

Les anciennes républiques soviétiques d'Asie centrale occupent une place cruciale dans l'initiative "La Ceinture et la Route". Des analystes estiment que la guerre en Ukraine a encore accéléré la tendance en faveur de la Chine, alors que certains pays s'interrogeant sur leurs liens traditionnels avec la Russie. La Chine a relancé avec le sommet Chine-Asie centrale ses grands projets d'infrastructures dans la zone, comblant un vide laissé par la Russie, puissance régionale traditionnelle affaiblie par les sanctions liées à la guerre en Ukraine. Les ex-républiques soviétiques d'Asie centrale occupent une place cruciale dans l'initiative chinoise des nouvelles routes de la soie, également connue sous le nom "La Ceinture et la Route". Initié en 2013 par le président chinois Xi Jinping...
La diplomatie des dirigeants ouvre la voie à des liens florissants entre la Chine et l’Asie centrale
Asie/Pacifique, MONDE

La diplomatie des dirigeants ouvre la voie à des liens florissants entre la Chine et l’Asie centrale

Article CGTN - Depuis que la Chine a établi des liens diplomatiques avec cinq pays d'Asie centrale, il y a 31 ans, les échanges régionaux et la coopération dans les domaines stratégique, économique et sécuritaire ont réalisé des progrès de plus en plus importants. Les liens plus étroits devraient atteindre de nouveaux sommets à la fin de la semaine prochaine, lorsque le premier Sommet Chine-Asie centrale aura lieu à Xi'an, dans la province du Shaanxi au nord-ouest de la Chine, une ville connue comme le point de départ de l'ancienne route de la soie qui traversait l'Asie centrale jusqu'en Europe. Le président chinois Xi Jinping sera l'hôte du sommet auquel participeront les dirigeants des États du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Tadjikistan, du Turkménistan et de l'Ouzbékistan, selon ...
La visite de Xi Jinping en Asie centrale renforce la stratégie régionaliste de la Chine
Chine-Etats-Unis, Tribunes - Analyses

La visite de Xi Jinping en Asie centrale renforce la stratégie régionaliste de la Chine

Communiqué Global Times - Le président chinois Xi Jinping effectue actuellement sa première visite à l'étranger depuis la pandémie de COVID-19 en Asie centrale et assiste au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS). Cette activité diplomatique majeure a attiré l'attention dans le monde entier et a charmé l'événement multilatéral clé à Samarcande avec de fréquentes réunions bilatérales avec les dirigeants des autres membres de l'OCS et des partenaires clés à travers le continent eurasien. Le 15 juillet, les chefs d'État et dirigeants d'autres pays que Xi Jinping a déjà rencontrés lors de son voyage en cours incluent le président russe Vladimir Poutine, le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev, le président ouzbek Shavkat Mirziyoyev, le président kirghize Sadyr Zhapar...
Xi Jinping promet de «défendre la sécurité commune» en Asie centrale
Asie/Pacifique, MONDE

Xi Jinping promet de «défendre la sécurité commune» en Asie centrale

Le président chinois Xi Jinping a promis le 13 septembre de «défendre la sécurité commune» avec le Kazakhstan, a annoncé un média d'État, avant sa visite cette semaine au Kazakhstan et en Ouzbékistan. Le président chinois Xi Jinping a signé une tribune publiée dans le journal Kazakhstanskaïa Pravda avant sa visite d'Etat au Kazakhstan, intitulée "S'appuyer sur le passé pour faire de plus grands progrès dans les relations sino-kazakhes". Parmi les points qu'il a évoqué, il a mit l'accent sur la préservation de "la sécurité commune". "Face à une conjoncture régionale et internationale complexe, nous ne pourrons surmonter les difficultés de notre temps et résoudre les défis dans la gouvernance sécuritaire qu'en renforçant l'unité et la coopération", a souligné ce dernier. Il a ain...
Rencontres diplomatiques pour Xi Jinping
MONDE

Rencontres diplomatiques pour Xi Jinping

Le président chinois Xi Jinping s'est entretenu le 5 février avec plusieurs dirigeants, dont ceux d'Égypte, de Serbie et de cinq États d'Asie centrale (Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan, Turkménistan et Ouzbékistan), profitant de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Pékin pour prendre des initiatives diplomatiques dans un contexte de tensions avec les États-Unis. A la suite de ces rencontres, qui s'ajoutent à celle du 4 février avec le président russe Vladimir Poutine, Xi Jinping a présidé au Grand Palais du Peuple un banquet marquant le Nouvel An lunaire. Cet évènement est le premier auquel le président chinois participait depuis le début de l'épidémie de COVID-19, fin 2019. Dans un toast de bienvenue, Xi Jinping a exprimé "ses sincères remerciements à tous les gouvernemen...
Afghanistan : la Chine dit respecter le choix du peuple afghan
Asie/Pacifique, MONDE

Afghanistan : la Chine dit respecter le choix du peuple afghan

La Chine a indiqué le 16 août qu'elle souhaitait des «relations amicales» avec les talibans, au lendemain de la prise de Kaboul par les insurgés. La Chine «respecte les choix du peuple afghan et souhaite une transition en douceur pour la situation afghane», a affirmé lors d’un point presse, la porte-parole de la diplomatie chinoise, Hua Chunying. Cette dernière a indiqué que les talibans ont indiqué le 15 août que la guerre en Afghanistan était terminée et qu'ils allaient bientôt déclarer l'établissement de l’Émirat islamique d'Afghanistan, ainsi que prendre des mesures responsables pour assurer la sécurité des citoyens afghans. En réponse, Hua Chunying a indiqué que «la situation en Afghanistan a connu des changements majeurs et que la Chine respecte les souhaits et les choix du peu...
Le cheval de Ferghana ou cheval céleste
CULTURE, Histoire

Le cheval de Ferghana ou cheval céleste

Le cheval de Ferghana est une race de cheval, importé massivement en Chine depuis l'Asie centrale. D'après les textes chinois, l'importation massive de ces chevaux en Chine résulte d'une volonté de l'empereur Han Wudi, de protéger les caravanes marchandes le long de la route de la soie. L'élevage de chevaux se serait développé très tôt en Asie centrale, dès le Ier millénaire av. J.‑C., dans le but d'obtenir des animaux plus grands et aptes à être montés plus longtemps. Au cours de la dynastie Han, la Chine prend le pouvoir militaire dans cette région. Les Han souhaite ouvrir la route de la soie à l'extérieur des frontières de la Chine. L'empereur Han Wudi veut équiper sa cavalerie de chevaux de qualité, plus grands que les chevaux de petite taille de type mongol et capables de porter...