mardi, mai 21

Étiquette : Maison Blanche

Selon la Maison blanche, le contact entre les pays s’est amélioré.
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Selon la Maison blanche, le contact entre les pays s’est amélioré.

La Chine et les Etats-Unis ont des échanges très tendus depuis l'affaire des ballons chinois en février. Cependant, les deux pays ont renoué le contact diplomatique au plus haut niveau, a annoncé la Maison Blanche. Wang Yi, directeur du Bureau de la Commission des affaires étrangères du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), et Jake Sullivan, conseiller américain à la sécurité nationale, ont eu une "discussion franche, approfondie, substantielle et constructive sur les relations bilatérales", les 10 et 11 mai à Vienne, selon l'agence de presse chinoise, Xinhua. Même son de cloche du côté de la Maison blanche : les deux hauts responsables ont eu des "discussions franches, substantielles, et constructives". Ils ont abordé autant "la guerre de la Russie contre l'Ukraine", que...
Washington saisit des cargaisons de navires et des produits venant du Xinjiang
Chine-Etats-Unis, MONDE, Xinjiang

Washington saisit des cargaisons de navires et des produits venant du Xinjiang

Washington saisit des cargaisons de navires et des produits issus du «travail forcé» au Xinjiang. La Maison Blanche a confirmé dans un communiqué que «la critique des violations perpétrées par les autorités chinoises à l'encontre de la minorité Ouïghoure, reste l'une de ses priorités». Les États-Unis ont publié le 24 juin un décret accordant à tous les travailleurs portuaires américains le pouvoir de saisir les cargaisons et les produits issus du «travail forcé» des Ouïghours dans la région autonome du Xinjiang. En septembre 2020, la Chambre des représentants des États-Unis a adopté un projet de loi interdisant les importations en provenance de la région chinoise du Xinjiang, accusant la Chine obliger des membres de la minorité Ouïghoure au travail forcé. Lire aussi : L'interd...
L’ambassade de Chine aux Etats-Unis bloquée par Twitter
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

L’ambassade de Chine aux Etats-Unis bloquée par Twitter

Le réseau social Twitter a bloqué l'ambassade de Chine aux Etats-Unis pour un message défendant la politique menée par la Chine dans la région chinoise du Xinjiang. Le réseau social américain reproche une violation de sa réglementation contre la "déshumanisation". L'ambassade de Chine à Washington a publié ce mois-ci sur son compte un message disant que les femmes de la communauté musulmane des Ouïghours n'étaient plus des "machines à fabriquer des bébés", citant une étude publiée par un journal basé à Beijing. Le message a été supprimé par Twitter et remplacé par un avertissement indiquant que le tweet n'était plus disponible. Aucun nouveau message n'a été publié sur le compte de l'ambassade depuis le 9 janvier. Cette mesure intervient après que l'administration Trump a accus...
Joe Biden dénonce les sanctions de la Chine contre l’administration Trump
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Joe Biden dénonce les sanctions de la Chine contre l’administration Trump

La décision de la Chine d'imposer des sanctions contre d'anciens représentants de l'administration Trump est "contre-productive et cynique", a déclaré une porte-parole du Conseil de sécurité nationale de Joe Biden. Cette dernière a appelé l'ensemble des américains, démocrates comme républicains, à condamner la Chine. Le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé des sanctions contre 28 politiciens «anti-chinois» qui travaillaient sous l'ancienne administration, dont l'ancien secrétaire d'État Mike Pompeo, considéré comme "menteur et tricheur". Cette mesure a été qualifiée par des experts chinois de «démonstration vigoureuse et opportune de la ligne rouge que fixe Beijing dans la riposte contre les forces anti-chinoises». Dans un communiqué publié par le ministère chin...
Le Congrès américain adopte des sanctions contre la Chine
Chine-Etats-Unis, Hong Kong

Le Congrès américain adopte des sanctions contre la Chine

Le Congrès américain a adopté le 2 juillet une loi prévoyant de sanctionner les responsables chinois appliquant les nouvelles règles sécuritaires contre Hong Kong et ciblant les banques qui les financent. La loi américaine "Hong Kong Autonomy Act" doit être promulguée par le président Donald Trump pour entrer en vigueur. La Maison Blanche n'a pas indiqué s'il comptait le faire ou mettre son veto. Toutefois, la Chine a menacé d'adopter de "fortes contre-mesures" si la loi était promulguée. Cette loi a été promue et soutenue à la fois par les républicains et les démocrates, voulant renforcer la pression sur la Chine au-delà des mesures déjà communiquées par le gouvernement américain depuis que la Chine a annoncé, puis promulgué le 30 juin, une loi sur la sécurité nationale pour Hong Ko...
«Aucune ingérence» dans les élections américaines
Amériques, MONDE

«Aucune ingérence» dans les élections américaines

Le gouvernement chinois s'est défendu ce 19 septembre de chercher à influencer les élections législatives aux États-Unis, demandant le «respect» à Donald Trump qui l'accuse de cibler ses électeurs dans leur guerre commerciale. Suite à l'annonce de nouveaux droits de douanes sur des chinois venus de Chine, pour un montant de 200 milliards de dollars, le président américain Donald Trump craint une sévère défaite des républicains au Congrès lors des élections de mi-mandat dans moins de 50 jours. Raison pour laquelle, il a accusé le gouvernement chinois de tenter de le fragiliser politiquement en s'attaquant aux biens originaires d'États où l'électorat lui est traditionnellement fidèle. «La Chine a ouvertement indiqué qu'elle tentait activement d'influencer et de changer notre électio...
20 ans de conflit sino-américain
Amériques, MONDE

20 ans de conflit sino-américain

Le président fondateur du géant de l'e-commerce Alibaba a indiqué que le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis pourraient durer encore 20 années et impacter sérieusement l'économie des deux pays. Quelques heures à peine après l'annonce par Washington de droits de douane sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises, le patron d'Alibaba a estimé que la guerre commerciale a un impact négatif immédiat sur les firmes chinoises et étrangères, assurant que de nombreuses entreprises chinoises seraient tentées de délocaliser leur production dans d'autres pays pour contourner les taxes. "Vous gagnerez peut-être la bataille mais vous perdrez la guerre", a-t-il affirmé avant d'appeler à la mise en place de nouvelles règles commerciales sur le long terme. D'autant plus que ...
Beijing ne veut pas de délégation taïwanaise à Washington
POLITIQUE, RÉGIONS SPÉCIALES, TAIWAN

Beijing ne veut pas de délégation taïwanaise à Washington

Nouvelle controverse entre la Chine et Donald Trump. Une délégation de Taïwan, dirigée par l'ancien Premier ministre, Yu Shyi-kun, participera à l'investiture de Donald Trump à la Maison Blanche. Selon le ministère taïwanais des affaires étrangères, "l’envoi de cette délégation répond à la bonne volonté manifestée par les Etats-Unis par l’envoi d’une délégation à l’investiture de la présidente de la République, Tsai Ing-wen, à Taipei le 20 mai 2016". Le communiqué du ministère a indiqué que "cela illustre aussi l’importance que le gouvernement et le peuple de la République de Chine (Taïwan) attache au maintien de relations bilatérales étroites et amicales". Mais pour le ministère chinois des affaires étrangères, "les Etats-Unis ne devraient pas autoriser la délégation taïwanaise à as...
Une « seule Chine » prévient Barack Obama à Donald Trump
Amériques, MONDE

Une « seule Chine » prévient Barack Obama à Donald Trump

L'actuel président américain Barack Obama a mis en garde son successeur Donald Trump contre la possibilité d'une réaction "très significative" de la Chine, s'il met fin au principe d'une "seule Chine", par rapport à Taïwan. La politique d'une "seule Chine" est "au coeur de la conception qu'a (la Chine) de sa nation", a souligné le président sortant. "Donc si vous souhaitez mettre fin à cette entente, vous devez penser aux conséquences qui en découlent, parce que la Chine ne va pas considérer cela comme elle considère d'autres questions", a indiqué Barack Obama. Pour ce dernier, ce principe relève de "l'essence même de la façon dont les Chinois se voient et leur réaction sur cette question pourrait être très significative". En effet, le ministre des affaires étrangères, Wang Yi, s'est...
Donald Trump s’attaque à la politique militaire et aux change de Beijin
Amériques, MONDE

Donald Trump s’attaque à la politique militaire et aux change de Beijin

Après la polémique autour de l'appel téléphonique entre le président élu américain, Donald Trump, et la dirigeante de Taïwan, Tsai Ing-wen, ce dernier est revenu à la charge contre la politique militaire et monétaire de la Chine. Les dirigeants chinois ont minimisé tout le week-end cette conversation inédite, mais les accusations de Donald Trump ont conduit à une montée de la contestation contre le prochain président américain. Sur Twitter, le président élu a accusé Beijing de dévaluer sa monnaie pour mieux concurrencer les entreprises américaines et de "bâtir un massif complexe militaire en mer de Chine du Sud". "Est-ce que la chine nous a demandé si c'était OK de dévaluer sa monnaie (ce qui complique la tâche de nos entreprises pour être compétitives), de lourdement taxer nos produits...