mardi, mars 26

Étiquette : Michael Spavor

Les deux Canadiens détenus en Chine libérés et en route pour le Canada
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les deux Canadiens détenus en Chine libérés et en route pour le Canada

Les deux Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor, détenus en Chine depuis fin 2018, ont été libérés et sont en route pour le Canada, a annoncé le Premier ministre, Justin Trudeau, le 24 septembre. Ce dernier a fait cette annonce après le départ de la dirigeante de Huawei Meng Wanzhou pour la Chine. "Il y a 12 minutes, Michael Kovrig et Michael Spavor ont quitté l'espace aérien chinois, en route pour la maison", a déclaré Justin Trudeau lors d'une conférence de presse. "Ces deux hommes ont vécu pendant plus de 1.000 jours une épreuve épouvantable. Ils ont fait preuve de détermination, de grâce, de résilience à chaque étape et ils sont une inspiration pour nous tous", a-t-il ajouté. Lire aussi : La directrice de Huawei libérée par la justice canadienne "Puisque c'est une o...
La directrice de Huawei libérée par la justice canadienne
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La directrice de Huawei libérée par la justice canadienne

Meng Wanzhou, la fille du fondateur du géant chinois des télécoms, a été libéré, après avoir été arrêtée le 1er décembre 2018 à l'aéroport de Vancouver. La juge Heather Holmes a remis en liberté la directrice financière de Huawei Meng Wanzhou et mit fin à la procédure d'extradition, lors d'une courte audience le 24 septembre devant la Cour suprême de Colombie-Britannique. L’audience a eu lieu à Vancouver, en présence de Meng Wanzhou, quelques heures après la conclusion d'un accord entre Washington et Huawei. Cet a permit à la directrice financière du géant chinois des télécoms, qui vit en liberté surveillée au Canada, de rentrer en Chine. La fille du fondateur de Huawei avait été arrêtée le 1er décembre 2018 à l'aéroport de Vancouver à la demande de Washington, qui voulait la ...
Washington appelle à la libération « immédiate » du canadien en Chine
Afrique, MONDE

Washington appelle à la libération « immédiate » du canadien en Chine

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a exhorté la Chine à libérer de manière inconditionnelle le canadien Michael Spavor, condamné par un tribunal chinois à 11 ans d'emprisonnement pour espionnage. Le gouvernement canadien va faire appel du verdict de l’homme d’affaires Michael Spavor, que le Premier ministre Justin Trudeau considère «absolument inacceptable et injuste». Sa condamnation à 11 ans de prison survient après le rejet de l’appel d’un autre Canadien, condamné, lui, à mort pour trafic de drogue en Chine. Lire aussi : Un Canadien condamné à mort en appel pour trafic de drogue en Chine Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a appelé la Chine à libérer "immédiatement" et "sans condition" le canadien Michael Spavor condamné par un tribunal chinois à 1...
Le Canadien Michael Spavor a été condamné à 11 ans de prison en Chine
Amériques, MONDE

Le Canadien Michael Spavor a été condamné à 11 ans de prison en Chine

Le Canada a dénoncé ce 11 août la condamnation en Chine "absolument inacceptable" de son ressortissant Michael Spavor à 11 ans de prison pour espionnage. Cette condamnation devrait envenimer un peu plus les relations entre la Chine et le Canada. Le canadien Michael Spavor avait été arrêté le 10 décembre 2018 en Chine, dans ce qui est perçu par certains pays occidentaux comme une mesure de représailles après l'arrestation le 1er décembre 2018 à Vancouver de Meng Wanzhou, la directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei. MICHAEL SPAVOR A ÉTÉ RECONNU COUPABLE D'ESPIONNAGE "Michael Spavor a été reconnu coupable d'espionnage pour le compte de l'étranger et de divulgation illégale de secret d'Etat", a indiqué le tribunal de Dandong (nord-est), ville située à la frontière no...
Début des procès en Chine des deux canadiens
Amériques, MONDE

Début des procès en Chine des deux canadiens

La Chine a commencé ce 19 mars à juger les deux canadiens accusés d'espionnage, Ottawa disant espérer leur libération immédiate, dans un contexte tendu entre la Chine et les États-Unis. Michael Spavor, l'un des deux hommes détenus en Chine depuis plus de deux ans, a été jugé en moins de trois heures à Dandong (nord-est), selon Jim Nickel, le numéro deux de l'ambassade du Canada à Beijing. Ce dernier a précisé que le verdict serait annoncé ultérieurement. Ni les diplomates ni la presse n'ont été autorisés à assister à l'audience ni à voir l'accusé. Toutefois, des diplomates d'une dizaine de pays occidentaux, dont les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne, accompagnaient leurs collègues canadiens à l'extérieur du tribunal. «Nous apprécions ce soutien international», a déclaré...
Justin Trudeau critique la Chine
Amériques, MONDE

Justin Trudeau critique la Chine

La "diplomatie coercitive" de la Chine à l'égard de certains pays et son approche en matière de droits humains sont contre-productives, a accusé le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le 13 octobre. Ce dernier a de nouveau dénoncé la détention "arbitraire" de deux Canadiens en Chine, ainsi que celle d'autres ressortissants étrangers, estimant qu'elles sont le fruit d'une "diplomatie coercitive" et d'une "tactique" mal vues par le Canada et ses alliés. Justin Trudeau a aussi critiqué l'approche de la Chine en matière "de droits humains, que ce soit pour les Ouïgours ou les citoyens de Hong Kong", affirmant qu'elle "préoccupe énormément" le Canada. Ce dernier a durcit le ton, au moment où la Chine et le Canada marquaient le 13 octobre le 50ème anniversaire de l'établisseme...
Le Canada tire un trait sur son accord avec la Chine
Amériques, MONDE

Le Canada tire un trait sur son accord avec la Chine

La crise diplomatique entre la Chine et le Canada devrait impacter les discussions sur un potentiel projet d'accord de libre-échange amorcées par les deux pays en 2016. Le Canada a décidé d'abandonner possibilité de conclure un accord de libre-échange avec la Chine, alors que les relations entre Ottawa et Beijing sont de plus en plus tendues. Le chef de la diplomatie canadienne, François-Philippe Champagne, a expliqué au quotidien Globe and Mail que «la Chine de 2020 n'est pas la Chine de 2016». La conclusion d'un accord de libre-échange avec la Chine était une priorité du gouvernement du Premier ministre Justin Trudeau, lors son arrivée au pouvoir en 2015, Les pourparlers avaient d'ailleurs rapidement commencé en 2016. Justin Trudeau et son homologue chinois Li Keqiang avaient...
La Chine exhorte le Canada à lever les obstacles aux relations bilatérales
Amériques, MONDE

La Chine exhorte le Canada à lever les obstacles aux relations bilatérales

Le ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en visite en Italie, a exhorté le Canada à lever les principaux obstacles aux relations bilatérales. Lors sa rencontre à Rome avec le ministre canadien des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, Wang Yi (image ci-contre) a rappelé que cette année marque le 50e anniversaire de l'établissement des relations sino-canadiennes. Lire aussi : Le Canada réclame la libération de deux de ses ressortissants à la Chine Ce dernier a indiqué qu'il y a 20 ans, la Chine et le Canada "ont bravé les ingérences extérieures et résisté aux pressions venues de tous côtés pour établir des relations diplomatiques avec la Chine, ce qui avait constitué un pas dans la bonne direction". Soulignant qu'il n'existe aucun différend historique entre la Ch...
Le Canada réclame la libération de deux de ses ressortissants à la Chine
Amériques, MONDE

Le Canada réclame la libération de deux de ses ressortissants à la Chine

Le ministre canadien des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a réclamé le 25 août la libération «immédiate» de ses deux compatriotes emprisonnés en Chine depuis plus d'un an et demi, évoquant «une priorité absolue» pour Ottawa. Michael Kovrig, ancien diplomate en poste en Chine, ainsi que l'homme d'affaires Michael Spavor sont détenus en Chine depuis le 10 décembre 2018 pour espionnage. Leur détention est perçue en Occident comme une mesure de représailles à l'arrestation le 1er décembre 2018 de Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécommunication Huawei, à la demande de la justice américaine. Ces affaires ont ouvert une crise diplomatique sans précédent entre la Chine et le Canada. Lors d'une rencontre à Rome avec le ministère des affaires ...
Les deux canadiens auront un procès formel
Amériques, MONDE

Les deux canadiens auront un procès formel

Le ministère public chinois a annoncé avoir inculpé deux ressortissants canadiens pour des faits présumés d’espionnage. Cette annonce est le dernier épisode d’un conflit diplomatique entre la Chine et le Canada. L’ancien diplomate Michael Kovrig et l’homme d’affaires Michael Spavor ont été arrêtés le 10 décembre 2018 pour des accusations d’atteinte à la sécurité nationale, après l’arrestation à Vancouver le 1er décembre de Meng Wanzhou, directrice financière de la compagnie Huawei Technologies Co’s, suite à un mandat des Etats-Unis. En décembre, le ministre des Affaires étrangères de la Chine a annoncé la clôture de l’enquête envers les deux ressortissants canadiens et le transfert du dossier au ministère public chinois. La mise en accusation représente l’étape suivante de la proc...
La décision concernant Meng Wanzhou aura des répercussions
Amériques, MONDE

La décision concernant Meng Wanzhou aura des répercussions

David Mulroney, ancien ambassadeur du Canada en Chine entre 2009 et 2012, a déclaré que la décision dans le dossier d’extradition de la dirigeante de Huawei Meng Wanzhou pourrait déterminer le sort de deux canadiens détenus en Chine. Ce dernier a indiqué que si Mme Meng est libérée, il s’attend à ce que la Chine finisse par emboîter le pas et libérer Michael Kovrig et Michael Spavor. «Je crois que les Chinois attendraient quelques mois, mais fermeraient rapidement les dossiers contre les deux Canadiens et ils pourraient rentrer à la maison», a déclaré David Mulroney. La détention de Michael Kovrig et Michael Spavor a été largement perçue par les canadiens comme des représailles contre le Canada pour l’arrestation de Meng Wanzhou, à la demande de la justice américaine. Si le dossie...
Justin Trudeau estime que la Chine «ne comprend pas» l’indépendance de la justice
Amériques, MONDE

Justin Trudeau estime que la Chine «ne comprend pas» l’indépendance de la justice

La Chine «ne comprend pas» que le système judiciaire canadien est indépendant en persistant à lier la détention de deux Canadiens à l’arrestation de la directrice de Huawei au Canada, a regretté le premier ministre, Justin Trudeau. «Le Canada a un système judiciaire tout à fait indépendant de l’ingérence des politiciens, ce n’est pas tout à fait le même cas en Chine», a expliqué Justin Trudeau lors d’une rare critique directe de Beijing, alors que les relations diplomatiques entre les deux pays sont au plus bas. «Donc ils ne comprennent pas que nous n’avons pas la capacité ou le désir de nous ingérer dans notre système judiciaire indépendant», a-t-il ajouté. Michael Kovrig, un ancien diplomate canadien auparavant en poste à Beijing, et le consultant et homme d’affaires Michael Spa...
Justin Trudeau ne veut pas de l’accord sino-américain
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Justin Trudeau ne veut pas de l’accord sino-américain

Le premier ministre Justin Trudeau a demandé à l’administration Trump de ne pas finaliser l'accord commercial avec la Chine, tant que l'affaire des deux canadiens détenus dans le pays n'est pas réglée. «On a dit qu’il ne faudrait pas que les États-Unis signent une entente finale et complète avec la Chine qui ne règle pas la question de Meng Wanzhou et des deux Canadiens», a indiqué Justin Trudeau, dans une entrevue de fin d’année avec l’émission matinale de TVA, «Salut Bonjour». L’ex-diplomate Michael Kovrig et l’entrepreneur Michael Spavor ont été arrêtés par la justice chinoise pour soupçon d’espionnage en décembre 2018 et sont toujours détenus. Ottawa accuse la Chine d’avoir procédé à leur «détention arbitraire» en mesure de représailles à l’arrestation de de Meng Wanzhou, dire...
Deux canadiens accusés d’espionnage par Beijing
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Deux canadiens accusés d’espionnage par Beijing

Trois jours après le lancement de la procédure d’extradition par le Canada de la directrice financière de Huawei vers les Etats-Unis, le gouvernement chinois a accusé deux Canadiens d'«espionnage et de vol de secrets d’Etat». Michael Kovrig et Michael Spavor ont été arrêtés en décembre en Chine, quelques jours après l’interpellation de Meng Wanzhou à Vancouver. Les deux hommes risquent une lourde peine de prison s'ils sont inculpés d’espionnage. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau s’est dit «très préoccupé par la position que la Chine a adoptée». Ottawa assure que ses citoyens sont utilisés pour faire pression sur la justice canadienne. Michael Kovrig, ancien vice-consul de l’ambassade canadienne à Beijing de 2014 à 2016, se était en Chine en congé sabbatique pour Int...
Le Canada s’impatiente
Amériques, MONDE

Le Canada s’impatiente

La détention de deux Canadiens en Chine pourrait créer «un précédent pour le monde», a évoqué la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland. Cette dernière a expliqué lors d'une conférence téléphonique le 22 décembre qu'elle a formellement dénoncé cette «détention arbitraire» auprès des autorités chinoises, exigeant la libération de Michael Spavor et Michael Kovrig. Michael Spavor et Michael Kovrig ont pu rencontrer John McCallum, ambassadeur du Canada en Chine. Toutefois, il semblerait que Michael Kovrig, emprisonné depuis deux semaines, n'aurait toujours pas eu accès à un avocat, a affirmé son employeur, l'International Crisis Group (ICG). Le porte-parole de l'ICG, Karim Lebhour, a estimé que le Canadien devrait au moins être autorisé à rencontrer un avocat et à re...