dimanche, juin 16

Étiquette : station spatiale

Inquiétudes liées à localisation de la chute des débris de la fusée Longue Marche 5B
Espace, SCI/TECH

Inquiétudes liées à localisation de la chute des débris de la fusée Longue Marche 5B

Avec notre stagiaire Marie-Lou Cazillac - Les inquiétudes, liées à localisation de la chute des débris de la fusée Long March 5B, ont mis en évidence le manque international de communication et de coordination spatiale. La Chine a envoyé le 29 avril dans l’espace le module de base de sa station spatiale. Ce module Tianhe a été propulsé par une fusée Longue-Marche 5B depuis le centre de lancement de Wenchang, sur l’île tropicale de Hainan (sud). Depuis, les scientifiques se sont inquiétés de la chute incontrôlée d’un étage de la fusée Longue Marche. Le 9 mai, les débris du premier étage de la fusée chinoise Long March 5B sont tombés près des Maldives, dans l’océan Indien. Cet incident a été suivi de près par le monde entier, et a mis en évidence le manque international de communic...
Une partie de la fusée chinoise s’est désintégrée au-dessus de l’océan indien
Espace, SCI/TECH

Une partie de la fusée chinoise s’est désintégrée au-dessus de l’océan indien

L’entrée incontrôlée dans l'atmosphère des restes de la fusée chinoise Longue-Marche 5B avait suscité des inquiétudes vis-à-vis des dommages potentiels, malgré la faible probabilité statistique. Un important segment (un étage) de la fusée chinoise a fait son retour le 9 mai dans l'atmosphère et s'est désintégré au-dessus de l'océan Indien, a annoncé l'agence spatiale chinoise, après de vives spéculations sur l'endroit où cet objet de 18 tonnes pourrait tomber. «Selon le suivi et l'analyse, à 10h24 (02h24 GMT) le 9 mai 2021, le premier étage de la fusée porteuse Longue-Marche 5B est entré dans l'atmosphère», a déclaré le Bureau chinois d'ingénierie spatiale habitée dans un communiqué. Cette dernière a fournit les coordonnées d'un point se situant dans l'océan Indien près des Ma...
La Chine contribue à la conquête de l’espace
Espace, SCI/TECH

La Chine contribue à la conquête de l’espace

De notre stagiaire Rebecca Auque - La Chine a réussit à envoyer dans l’espace le satellite APSTAR-6D dans la soirée du 9 juillet. Le satellite utilise la technologie chinoise. Il couvre toute l’Asie du sud-est, de l’est de l’océan indien à l’ouest de l’océan pacifique. Il offre un réseau de télécommunications plus rapide et plus large dans la région. Le lieu choisi pour le lancement du satellite est un lieu historique dans la conquête de l’espace chinoise : le centre de lancement de satellites de Xichang. Le 7 avril 1990, pour la première fois au monde, la Chine a réussit à envoyer dans l’espace un satellite commercial international appelé Asie1. Les premiers satellites du Nigeria, de Bolivie, de Biélorussie et d’Algérie ont été lancés ici ces 50 derniers années. La station spati...
Une capsule chinoise rate son retour sur Terre
Espace, SCI/TECH

Une capsule chinoise rate son retour sur Terre

Le retour vers la Terre d'une capsule spatiale cargo s'est achevé ce 6 mai sur un échec après une "anomalie" lors de l'opération, ont annoncé les autorités. L'engin expérimental avait été envoyé dans l'espace la veille en compagnie d'un nouveau vaisseau spatial qui devrait revenir, lui, vendredi sur le sol terrestre. "Une anomalie s'est produite aujourd'hui lors du retour", a sobrement annoncé l'agence chinoise chargée des vols habités (CMS). "Les experts sont en train d'analyser les données", a-t-elle indiqué sur son site internet sans apporter de précisions. A lire aussi : Lancement «réussi» d’une fusée avec un vaisseau spatial Cette capsule cargo n'était pas conçue pour transporter des astronautes, mais uniquement du matériel. Sa désintégration est une déception pour le program...
Lancement «réussi» d’une fusée avec un vaisseau spatial
Espace, SCI/TECH

Lancement «réussi» d’une fusée avec un vaisseau spatial

La fusée Longue-Marche 5B, don c'était le vol inaugural, a décollé de la base de Wenchang sur l'ile de Hainan en propulsant un vaisseau spatial sans personne à bord, en raison de son caractère expérimental. D'après l'agence de presse, Xinhua, "la version d'essai de la nouvelle génération de vaisseau spatial habité de la Chine et une capsule de cargaison de retour pour un test" ont été envoyé dans l'espace. Cette mission est cruciale pour préparer l'envoi d'astronautes sur la Lune et pour sa future station spatiale. Le vaisseau spatial habité et la version d'essai de la capsule de cargaison de retour se sont séparés de la fusée et sont entrés dans l'orbite prévue. Ce vol réussi inaugure la "troisième étape" du programme spatial habité de la Chine, qui est de construire une station spa...
La Chine a des étoiles plein les yeux
Espace, SCI/TECH

La Chine a des étoiles plein les yeux

Les autorités ont dévoilé au Salon d'aéronautique et d'aérospatiale de Zhuhai, la réplique la première grande station spatiale attendue pour 2022 . Cette première grande station spatiale est devenue le symbole des hautes ambitions du pays dans le domaine spatial, et devrait être lancée à partir de 2022 avec pour objectif de succéder à l'ISS. La station spatiale chinoise (CSS), également appelée Tiangong ("Palais céleste") comprendra un module principal long de près de 17 mètres (lieu de vie et de travail), et deux modules annexes (pour les expériences scientifiques). Trois astronautes pourront vivre en permanence à bord de l'engin, d'un poids total d'au moins 60 tonnes et équipé de panneaux solaires. Ils pourront effectuer diverses recherches dans les domaines de la science, la bi...
La Chine va posséder sa propre station spatiale
Espace, SCI/TECH

La Chine va posséder sa propre station spatiale

"La Chine est en train d'accélérer son calendrier de construction d'une station spatiale, dont la capsule clé devrait être lancée en 2020", a déclaré Yang Liwei, directeur du Bureau de l'Ingénierie spatiale habitée de Chine et premier astronaute du pays. Yang Liwei a indiqué que deux modules d'essai de la station spatiale seront envoyés dans l'espace en 2021 et 2022. Trois ou quatre missions habitées et plusieurs vaisseaux spatiaux de transport de chargements sont prévus pour 2021 et 2022. "Après la construction des parties principales de la station spatiale, une capsule contenant un grand télescope optique sera lancée dans la même orbite afin de voler avec la station", a indiqué ce dernier. Il a expliqué que durant la construction de la station, cinq missions spatiales habitées auro...
Le tourisme spatial, nouvel élan économique
Espace, SCI/TECH

Le tourisme spatial, nouvel élan économique

L'Académie de technologie des véhicules de lancement compte proposer au public des voyages spatiaux pour 200 000 (168 000€)  à 250 000 dollars (210 000€). De plus, un partenariat vient d’être signé avec le Bureau des Affaires spatiales des Nations unies pour ouvrir sa future Station spatiale chinoise à tous les Etats membres. D’après l’Académie, les ingénieurs sont en train de concevoir un nouveau vaisseau spatial pour emmener des humains pour un voyage suborbital. D'après les plans de l'engin, celui-ci est réutilisable et sera lancé par un moteur-fusée. D’après les programmes prédéfinis, le nouveau vaisseau sera capable d'emporter les touristes dans un module spécialement conçu sans pilote ni contrôleurs à l'intérieur. Le chef de projet, Han Pengxin, a expliqué que «le vaisseau s...
Tiangong-1 a été pulvérisé dans l’atmosphère
Espace, SCI/TECH

Tiangong-1 a été pulvérisé dans l’atmosphère

La station spatiale chinoise Tiangong-1 s'est désintégrée ce 2 avril 2018 lors de sa rentrée dans l'atmosphère au-dessus de la partie centrale du Pacifique sud. Le CMSEO, le bureau chinois chargé de la conception des vols spatiaux habités, a indiqué que «la plupart des équipements ont été détruits lors de la phase de rentrée dans l’atmosphère». L'engin, en vol incontrôlé depuis 2016, a regagné l'atmosphère un peu plus tôt que prévu.  Le laboratoire spatial avait été placé en orbite en septembre 2011. Il devait effectuer une rentrée contrôlée dans l'atmosphère terrestre, mais a cessé de fonctionner en mars 2016, suscitant des inquiétudes quant à sa chute. La station spatiale abandonnée pesait environ huit tonnes mais ne devait pas causer de dégâts en tombant, avait rassuré les aut...
Échec de lancement de Longue Marche 5
Espace, SCI/TECH

Échec de lancement de Longue Marche 5

Le lanceur Longue Marche 5 a décollé le 2 juillet 2017, mais il semble être retombé au sol suite à une défaillance de son second étage. « Le lancement de la deuxième fusée porteuse à charge lourde de la Chine, la Longue Marche-5 Y2, a été qualifié d'infructueux », précise le communiqué de l'agence de presse Xinhua. Une « anomalie a été détectée durant le vol de la fusée, qui a décollé dimanche (2 juillet 2017) à 19h23 depuis le Centre de lancement spatial de Wenchang, dans la province méridionale de Hainan ». Un autre communiqué de l'agence spatiale chinoise confirme cet "échec de lancement" et qu'une commission d'enquête sera mise en place pour comprendre ce qui s'est passé. Alors que tout se passe bien au cours des premières minutes du vol, une panne semble être survenue au m...
Premier télescope spatial à rayons X lancé
Espace, SCI/TECH

Premier télescope spatial à rayons X lancé

Une fusée porteuse Longue Marche 4B a décollé du Centre de lancement de satellites de Jiuquan avec à son bord le premier télescope spatial à rayons X qui devra observer les trous noirs, les pulsars et les sursauts gamma. Ce télescope d'observation des rayons X durs (Hard X-ray Modulation Telescope, HXMT) de 2,5 tonnes, baptisé "Insight", a été placé en orbite à 550 km au-dessus de la Terre. Il permettra aux scientifiques de mieux comprendre l'évolution des trous noirs, leurs forts champs magnétiques ainsi que l'intérieur des pulsars. Détecter les pulsars et les trous noirs Un pulsar est une étoile à neutrons qui émet un rayonnement électromagnétique intense dans une direction donnée, comme un phare, tandis que le trou noir est un objet céleste avec une forte force de gravité, emp...
Tiangong-1 va s’écraser sur Terre
Espace, SCI/TECH

Tiangong-1 va s’écraser sur Terre

La station spatiale Tiangong-1 a terminé ses opérations et devrait retomber sur Terre d'ici la fin 2017,  d'après la directrice adjointe du bureau de l'ingénierie spatiale habitée, Wu Ping. La station spatiale a d'ailleurs cessé d'émettre ses signaux en mars. Tiangong-1 (Palais céleste-1) a été lancée en septembre 2011, directrice adjointe du bureau de l'ingénierie spatiale habitée chinois, Wu Ping, la station doit se désintégrer en rentrant dans l'atmosphère terrestre l’an prochain. Wu Ping a indiqué que la majeure partie de la station se désintégrerait dans l’atmosphère et ne représenterait qu'une infime menace pour la population sur Terre. "Compte tenu nos calculs et analyses, la plus grande partie du laboratoire spatial brûlera lors de la chute", a-t-elle assuré. Cette annonce confi...
La conquête spatiale s’inspire du slogan de Xi Jinping: « rêve chinois »
Espace, SCI/TECH

La conquête spatiale s’inspire du slogan de Xi Jinping: « rêve chinois »

Dès 2014, les autorités annonçaient la mise en orbite, d'ici 2022, d'une station spatiale, baptisée Tiangong-2 ("Palais céleste") prenant la place du module Tiangong-1, en orbite depuis 2011. Cette station spatiale prendra le pas à la Station spatiale internationale (ISS), qui cessera d'être exploitée d'ici là. La fusée Longue Marche-2F a été lancé ce jeudi 14 septembre, depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le désert de Gobi, avec à son bord un laboratoire spatial appelé Tiangong-2. Ce dernier se mettra lui-même sur une orbite située à quelque 380km de la Terre pour des premiers tests. "Tiangong-2 est en bon état actuellement. Et ses sous-systèmes fonctionnent bien", a confirmé ce 16 septembre, Chen Xianfeng, expert du centre. Le laboratoire spatial effectuera en...