La plateforme de vidéo TikTok va déposer une plainte en justice pour contester le décret du président américain Donald Trump interdisant aux entreprises américaines toute transaction avec l’application et ByteDance, la société chinoise qui la possède.

Lire aussi : Donald Trump a signé un decret contre TikTok

Donald Trump a publié le 14 août un décret présidentiel donnant 90 jours à ByteDance pour céder les activités de TikTok aux Etats-Unis, sous peine de les interdire. Ce décret intervient alors que ByteDance a effectué des avancées dans les discussions ouvertes avec plusieurs acquéreurs potentiels, dont Microsoft et Oracle.

La requête de TikTok vise un précédent décret de Donald Trump, publié le 6 août, demandant au département du Commerce de lister les transactions effectuées par ByteDance et ses filiales qui devraient être interdites sous 45 jours, ont dit les sources.

TikTok prévoit de mettre en avant que le décret du président américain daté du 6 août, qui s’appuie sur une loi permettant de recourir à des pouvoirs économiques d’urgence, le prive d’une procédure équitable, ont déclaré les sources.

L’application vidéo TikTok va aussi contester son classement par la Maison blanche comme une menace pour la sécurité nationale, ont ajouté les personnes proche du dossier à l’agence de presse britannique, Reuters.