Le gouvernement a publié le 18 mars un livre blanc sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme et sur la protection des droits de l’homme au Xinjiang.

Beijing assure « s’oppose fermement à toutes les formes de terrorisme et d’extrémisme, et reste résolu à frapper fort, conformément à la loi, contre tout comportement prônant le terrorisme et l’extrémisme et tout acte impliquant l’organisation, la planification et la mise en oeuvre d’activités terroristes ou la violation des droits de l’homme des citoyens« .

Les autorités assurent que la région est sous l’influence combinée des séparatistes, des extrémistes religieux et des terroristes.

Elles notent que les attaques terroristes fréquentes – qui ont été préjudiciables à la vie et à la propriété des gens de tous les groupes ethniques au Xinjiang – ont piétiné la dignité des gens, note-t-il.

« La Chine, pays de droit, respecte et protège les droits de l’homme selon les principes de sa Constitution« , indique le document.

« La lutte de la Chine constitue une partie importante de la bataille contre le terrorisme et l’extrémisme menée par la communauté internationale« , souligne le livre blanc, ajoutant qu’il est « conforme aux objectifs et aux principes des Nations Unies de lutter contre le terrorisme et de sauvegarder les droits de l’homme fondamentaux ».