Sélectionner une page

TAIWAN

Une majorité de Taiwanais désapprouvent l’ingérence politique de la Chine

D’après un sondage, réalisé par le ministère des affaires continentales, une majorité de taïwanais désapprouvent «les efforts de la Chine pour supprimer la place du pays sur la scène internationale».

Le vice-ministre des Affaires continentales, Chiu Chui-cheng, a indiqué qu’environ 82% des personnes interrogées déplorent les pressions politiques de la Chine sur le Comité olympique d’Asie de l’Est pour annuler les Jeux de la jeunesse d’Asie de l’Est 2019 à Taichung.

Selon eux, ces pressions «n’étaient pas propices à un bon développement des relations inter-détroit». 85,2% des sondés regrettent la pression chinoise sur les compagnies aériennes internationales visant à changer la façon de désigner Taïwan.

Les compagnies aériennes inscrivent «Taïwan, Chine»

De plus selon le sondage, ces agissements de la part des autorités chinoises ainsi que leur attitude générale vis-à-vis de Taïwan sont considérés comme «inamicaux» par 65,1% des personnes interrogées. Pour faciliter un bon développement des relations inter-détroit, 82,9% estiment que les deux parties devraient maintenir le respect mutuel, mettre de côté leurs différends et communiquer sans conditions politiques préalables.

Pour 82,5% d’entre eux, tous les échanges devraient adhérer aux principes de dignité et de la règle de droit, sans être mûs par des motivations politiques. Le sondage a été réalisé par téléphone par le Centre d’étude des élections de l’Université nationale Chengchi de Taipei, entre le 9 et le 13 août, auprès de 1 093 adultes de plus de 20 ans originaires de tout le pays. Il prévoit une marge d’erreur de 2,96%, avec un niveau de confiance de 95%.

Selon le ministère des Affaires continentales, «en tant que membre responsable de la communauté internationale et modèle de liberté et de démocratie dans la région, Taiwan a œuvré sans relâche au maintien de la stabilité inter-détroit».

Le gouvernement est résolu à sauvegarder la dignité et la souveraineté de Taïwan, à protéger le bien-être de la population et à défendre son mode de vie libre et démocratique, a fait savoir le ministère, ajoutant que Taïwan ne s’inclinerait pas devant les manipulations politiques de la Chine.

« Le développement futur des relations inter-détroit ne peut pas être décidé unilatéralement », a déclaré le ministère , exhortant Beijing à considérer avec « honnêteté la réalité de la situation, qui est que les deux parties vivent sous des régimes différents, et à respecter l’opinion du peuple taïwanais. Seule la résolution des différends à travers un dialogue constructif peut réussir à améliorer les relations inter-détroit« .

Taichung n’organisera pas les Jeux de la Jeunesse d’Asie de l’Est en 2019

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire