Sélectionner une page

Amériques,Etats-Unis,MONDE

Craintes autour des négociations sino-américaines

La Chine et les Etats-Unis ont repris le 11 février leurs négociations commerciales, alors que le Fonds Monétaire International (FMI) a alerté contre une « tempête » sur l’économie mondiale.

Le FMI craint que la guerre commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales ne pèsent plus lourdement sur l’économie mondiale cette année.

Washington exige de la Chine qu’elle réduise l’excédent commercial avec les Etats-Unis, qu’elle mette fin à ses pratiques jugées déloyales comme le transfert forcé de technologies américaines, le « vol » de la propriété intellectuelle américaine, le piratage informatique, et les subventions gouvernementales accordées aux entreprises publiques.

La date butoir du 1er mars arrive à grands pas. Le président américain, Donald Trump, a annoncé qu’en cas de désaccord à cette date une nouvelle vague de sanctions commerciales allaient être mises en place contre la Chine.

Les négociations bilatérales qui ont eu lieu les 11 et 12 février, vont être suivies les 14 et 15 février d’échanges entre le représentant pour le Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, côté américain et, le vice-Premier ministre, Liu He, et le gouverneur de la banque centrale, Yi Gang, côté chinois

Comme début janvier, Washington a profité du lancement de cette nouvelle série de discussions pour faire transiter deux destroyers en mer de Chine méridionale, zone stratégique considéré par Pékin comme ses eaux territoriales et qui voit passer près du tiers du commerce mondial.

A lire aussi : La Chine dénonce la présence américaine en mer de Chine méridionale

Les analystes ne savent plus à quel saint se vouer. D’un jour à l’autre, les représentans américains sont optimistes, puis alarmistes, pour enfin tenter de faire pression sur plusieurs plan : mer de Chine, Huawei, la 5G …

Ce conflit a surtout mit en exergue la concurrence acharnée entre les deux puissances mondiales, en matières de hautes technologies, dont la 5G. « La technologie est l’avantage le plus important dont disposent les Américains. Nous sommes innovants, nous sommes excellents sur le plan technologique », avait déclaré à la télévision Robert Lighthizer, en décembre 2018 .

La perspective d’une aggravation de la guerre commerciale pèse sur les marchés financiers mondiaux, qui redoutent ses conséquences pour l’économie mondiale. A tel point que Christine Lagarde, directrice générale du FMI, a mis en garde contre une éventuelle « tempête » économique mondiale.

Cette dernière a évoqué ce qu’elle a appelé les « quatre nuages » qui menacent la planète: tensions commerciales, resserrement des taux d’emprunt, Brexit et le ralentissement de l’économie chinoise.

Selon elle, les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis ont commencé à affecter l’économie mondiale : « quand il y a trop de nuages, il suffit d’un éclair pour déclencher la tempête », a averti Christine Lagarde. Elle a appelé les gouvernements à s’y préparer et à éviter le protectionnisme.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire