Le gouvernement chinois a assuré ce mercredi 22 mars ne pas construire de station de surveillance environnementale sur le récif de Scarborough, en mer de Chine méridionale, revendiqué à la fois par la Chine et les Philippines.

Le ministère des affaires étrangères a démenti les propos d’un responsable local qui a indiqué le 17 mars que « la Chine va lancer cette année des travaux préparatoires sur le récif de Scarborough où elle souhaite bâtir une station de surveillance de l’environnement ».

En réaction,  le chef de la diplomatie des Philippines, Perfecto Yasay, avait déclaré fin février que le président philippin Rodrigo Duterte avait reçu l’assurance de son homologue chinois, Xi Jinping, que rien de tel ne serait entrepris par Pékin.

Or « d’après les organismes compétents en Chine, les informations que vous mentionnez concernant la construction de stations de surveillance environnementale sur le récif de Scarborough sont dans l’erreur, ces choses ne sont pas véridiques« , a déclaré la porte-parole du ministère, Hua Chunying, lors de son point de presse quotidien.