Hausse record des échanges entre la Chine et l’ASEAN

par | Jan 29, 2018 | Asie/Pacifique, MONDE

Le volume du commerce entre la Chine et les pays de l’ASEAN a battu un record en 2017, d’après le ministère du Commerce.

Le commerce bilatéral a totalisé 514,8 milliards de dollars (422,12 milliards d’euros) en 2017, en hausse de 13,8% en glissement annuel. Les exportations chinoises vers les pays de l’ASEAN ont atteint 279,1 milliards de dollars (229 mds €) en 2017, en hausse de 9% en glissement annuel, tandis que ses importations ont augmenté de 20% pour s’établir à 235,7 milliards de dollars (193,3 mds €).

La Chine a enregistré un excédent commercial de 43,4 milliards de dollars avec les pays de l’ASEAN, en baisse de 27,4% par rapport à 2016.

Le Vietnam, la Malaisie et la Thaïlande étaient les premiers partenaires commerciaux de la Chine dans la région l’année dernière. Le Vietnam s’est avérée la première destination d’exportations du pays, tandis que la Chine a importé plus de la Malaisie que des autres pays de l’ASEAN.

Lors de la 20ème réunion des dirigeants Chine–ASEAN (10+1) à Manille, en novembre 2017, le Premier ministre, Li Keqiang avait assuré que l’élaboration « une vision de partenariat stratégique pour 2030 », permettra de relever le niveau de coopération Chine–ASEAN.

Le premier ministre chinois avait d’ailleurs indiqué qu’il y avait un consensus sur l’état de la relation Chine–ASEAN, l’estimant « la plus vigoureuse » et avec « le contenu le plus riche parmi les relations que l’ASEAN entretenait avec ses autres partenaires« .

2018 présage une nouvelle embellie des échanges, car l’année 2018 est l’année Chine–ASEAN de l’innovation.  La vision élaborée se traduit par des cadres de « 2+7 » à « 3+X » :

– cadre « 2+7 » fait référence à un cadre de coopération mettant l’accent sur un consensus politique basé sur deux points : le renforcement de la confiance stratégique et la promotion de la coopération économique, et 7 domaines de coopération : dont  l’amélioration du commerce et l’inter- connectivité.

– cadre « 3+X », X étant l’inconnu, signifie que la Chine et l’ASEAN aborderont de nombreux domaines tout en se concentrant sur trois piliers : la sécurité politique, l’économie et le commerce, et les échanges humains.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :