jeudi, juillet 25

La Chine prête à améliorer ses échanges avec les États-Unis «à tous les niveaux»

La Chine est prête à mener des négociations avec les États-Unis à « tous les niveaux », a déclaré le 8 novembre le vice-président chinois, avant une rencontre prévue à San Francisco entre les dirigeants Xi Jinping et Joe Biden.

Les dernières réunions à haut niveau entre des responsables chinois et américains ont envoyé des « signaux positifs« , indiquant une amélioration des relations bilatérales, a relevé le vice-président chinois Han Zheng qui s’exprimait au Bloomberg New Economy Forum à Singapour.

« Nous sommes prêts à renforcer la communication et le dialogue avec les États-Unis à tous les niveaux, à faire progresser la coopération mutuellement bénéfique, à gérer correctement les différends et à relever conjointement les défis mondiaux« , a déclaré Han Zheng.

Renouer le dialogue avec les Américains

Les relations entre la Chine et les Etats-Unis ont atteint l’un des points les plus bas de ces dernières années sur de nombreux sujets, notamment le contrôle des exportations, les droits humains et la sécurité nationale. Mais les deux pays semblent désireux de renouer le dialogue, avec l’envoi cette année par Washington de plusieurs hauts responsables à Pékin.

Lire aussi : Un sommet Biden-Xi plus fructueux ?

Le président américain Joe Biden a dit qu’il prévoyait de rencontrer le dirigeant chinois Xi Jinping, en espérant «une conversation constructive», en marge du sommet de l’Apec (Coopération économique pour l’Asie-Pacifique) qui se tient mi-novembre à San Francisco.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué le 8 novembre que les deux dirigeants avaient convenu de se rencontrer. « Mais en même temps, la route vers San Francisco n’est pas lisse, et nous ne pouvons pas être sur autopilote », a nuancé le porte-parole du ministère, Wang Wenbin, au cours d’un point de presse.

Lire aussiLa rencontre entre Xi Jinping et Joe Biden peine à s’organiser

Cependant, ce dernier a ajouté que « la Chine continuera à soutenir et à encourager les échanges sous-nationaux et entre les peuples avec les Etats-Unis, et espère également que les Etats-Unis travailleront avec la Chine pour créer des conditions favorables et une atmosphère propice aux échanges et à la coopération sous-nationaux et entre les peuples ».

Mettre en place un consensus

« Les deux parties doivent vraiment mettre en œuvre le consensus obtenu par les deux chefs d’Etat, éliminer les interférences et surmonter les obstacles, renforcer le consensus et accumuler des résultats », a souligné Wang Wenbin, faisant allusion à une rencontre entre Xi Jinping et Joe Biden en Indonésie l’année dernière, en marge d’un sommet du G20.

Pékin n’a pas encore confirmé la rencontre, mais vice-président chinois Han Zheng a répété, à la suite de Xi Jinping, que les relations entre Pékin et Washington étaient décisives pour « l’avenir de l’humanité ». « Le monde est suffisamment grand pour que les deux pays puissent se développer et prospérer ensemble », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *