« Les droits et intérêts des travailleurs de tous les groupes ethniques du Xinjiang, dont les minorités ethniques, sont protégés par la loi et ils sont libres de choisir leur profession et leur lieu de travail », a déclaré un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Cliquez pour en savoir plus sur la confrontation entre la Chine et les Etats-Unis

Ce dernier a fait ces remarques en réponse à une question concernant la déclaration du secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, sur la surveillance et la lutte contre la traite des personnes publié sur le site Internet du département américaine. Le diplomate américain critiquait les mesures de la Chine liées au Xinjiang et à la religion, y compris le « travail forcé ».

Lire aussi : L’interdiction des importations du Xinjiang adoptée par les députés américains

Zhao Lijian, porte parole de la diplomatie chinoise s’est insurgé contre Mike Pompeo, assurant qu’il était fier de « mentir, tricher et voler », l’accusation d’être « la source de plusieurs désinformations sur la Chine ». Le soi-disant « travail forcé » et d’autres problèmes sont des cas typiques d’invention de la part des responsables américains, a déploré Zhao Lijian.

« Les travailleurs de tous les groupes ethniques du Xinjiang, dont les minorités ethniques, font partie de la main-d’oeuvre chinoise dont les droits et les intérêts sont protégés par la loi. Ils ont la liberté de choisir leur profession et leur lieu de travail sans aucune restriction à leur liberté individuelle », a déclaré M. Zhao.

Leurs traditions, coutumes, croyances religieuses et langues parlées et écrites sont légalement protégées, a-t-il indiqué. Les employeurs offrent de bonnes conditions de travail et de vie aux employés des minorités ethniques et veillent à ce que tous leurs besoins soient satisfaits.

Lire aussi : La Chine dénonce les accusations de « travail forcé » au Xinjiang

« Comment ces hommes politiques américains se permettent-ils de priver le peuple chinois du droit de mener une vie meilleure par le travail? Certains aux Etats-Unis déclarent qu’ils se soucient des minorités ethniques au Xinjiang, mais d’un autre côté, ils prennent toutes sortes de mesures visant à réprimer les entreprises du Xinjiang et à imposer des sanctions et des pressions unilatérales, ce qui révèle pleinement leur intention malveillante de saper la prospérité et le développement du Xinjiang, de semer la discorde parmi les groupes ethniques en Chine et de freiner le progrès de la Chine » – Zhao Lijian