Le gouvernement chinois a décidé de prolonger le moratoire sur de nouvelles taxes touchant les automobiles et pièces détachées américaines, qui devait expirer ce 1er avril.

Cette décision, annoncée le 31 mars 2019 par le Conseil d’Etat (gouvernement), est un geste de bonne volonté après la décision des Etats-Unis de suspendre un relèvement des taxes sur les importations chinoises.

A lire aussi : Délai supplémentaire entre la Chine et les Etats-Unis

En décembre 2018, Beijing avait suspendu temporairement pendant trois mois une hausse de 25% des taxes sur les véhicules et pièces automobiles américaines.

A lire aussi : Baisse des droits de douane sur les automobiles américaines

Cette décision résultait de la guerre commerciale lancée par les Etats-Unis contre la Chine, afin d’inciter Beijing à modifier ses pratiques commerciales et à ouvrir son marché aux entreprises américaines.