Deux premiers avions rapatriant des ressortissants étrangers ont décollé ce 29 janvier de Wuhan à destination du Japon et des Etats-Unis, alors que l’épidémie de pneumonie virale fait de plus en plus de morts et les cas se multiplient.

Le Japon a été le premier pays à rapatrier ses ressortissants, qui sont 650 dans la province du Hubei. Un avion avec 200 japonais a décollé ce 29 janvier matin de Wuhan à destination de Tokyo, selon l’agence Kyodo.

Les Etats-Unis ont également annoncé qu’un avion avait décollé pour le Wuhan, afin d’évacuer le personnel de leur consulat dans la ville. D’autres ressortissants américains ont décollé ce 29 janvier matin.

La France a pour sa part indiqué qu’un avion atterrira le 30 janvier à Wuhan, afin de ramener les premiers rapatriés français « probablement vendredi ». Ces personnes seront soumises à une quarantaine de 14 jours à leur retour.

A lire aussi : Le premier vol de rapatriement de français et mauricien aura lieu ce mercredi

La Commission européenne a indiqué qu’un deuxième avion décollerait « plus tard dans la semaine » pour rapatrier au moins 350 Européens, dont 250 Français.

Les pays occidentaux ont intensifié leurs préparatifs pour ces rapatriements, au fur et à mesure que se propageait l’épidémie en Chine et jusqu’en Europe. D’ailleurs, trois cas supplémentaires d’infection par le virus 2019-nCoV ont ainsi été annoncés le 28 janvier soir en Bavière, dans le sud-ouest de l’Allemagne.

L’organisation mondiale de la Santé (OMS), qui avait indiqué la veille considérer comme « élevée » la menace à l’international, a annoncé le 28 janvier l’envoi « dès que possible » en Chine d’experts internationaux afin de mettre en commun les connaissances sur le virus et d’apporter une « réponse mondiale ».

« Nous ne permettrons pas au démon de se cacher« , a assuré le président Xi Jinping en recevant à Beijing le directeur de l’OMS, le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Quelques heures plus tard, les Etats-Unis ont appelé la Chine à « plus de coopération et de transparence », « les mesures les plus importantes à prendre pour une réponse plus efficace ».