De notre stagiaire Rebecca Auque – Pour les nutritionnistes, le lait possède de nombreuses qualités, il est notamment riche en calcium et en protéines. Pour beaucoup d’entre nous, boire du lait chaque jour est bon pour la santé.

Cependant, pour les patients atteints de maladie chronique, les repas sont un élément important dans le contrôle de leur maladie, alors doivent-ils aussi faire attention au lait ? Peuvent-ils en boire autant que nous ?

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur les trois maladies chroniques les plus courantes : le diabète, l’hypertension et l’hyperuricémie afin que chacun ait une connaissance de ce problème.

Les patients atteints de diabète doivent boire du lait entier.

Selon une étude sur « la composition des aliments en Chine » réalisée en 2013, 100 ml de lait contient 3,4 ml de glucides, 3,2 ml de lipides, 3,0 ml de protéines et 54 kcal d’énergie.

La quantité de sucre présente dans le lait est très faible, ainsi l’Index glycémique (IG) du sucre dans le lait est de 27. Le lait fait donc partie des aliments faibles en glucides, il ne peut pas faire augmenter le niveau de sucre dans le sang rapidement.

Ainsi, selon les diabétiques, le lait est un aliment sûr. Le lait contient aussi de bonnes protéines, il est facile à ingérer, digérer et assimiler. Par conséquent, boire du lait en quantité suffisante tous les jours apporte un bienfait nutritionnel supplémentaire.

Les patients souffrant de diabète doivent faire attention au type de lait qu’ils boivent. Ainsi, ils doivent choisir du lait entier qui n’a pas subit un processus de transformation et non des boissons à base de lait.

En effet, le pourcentage de lait dans ce genre de boisson est faible et le taux de sucre ajouté est élevé. Ainsi, elles peuvent faire monter le taux de sucre dans le sang très rapidement.

Les protéines présentes dans le lait peuvent créer des difficultés pour les reins. Les personnes souffrants de problèmes rénaux doivent donc suivre l’avis de leur médecins avant d’en boire. Selon les personnes en surpoids atteintes de diabète, il vaut mieux choisir de lait demi-écrémé ou du lait écrémé car le taux de lipides et d’énergie est plus faible.

Boire du lait aide les patients atteints d’hypertension à contrôler leur pression artérielle. La consommation de lait en quantité raisonnable ne peut être que bénéfique pour les patients atteints d’hypertension.

La quantité de calcium présente dans le lait est très élevée et celui-ci est facilement assimilé par le corps. Le calcium peut aider le processus d’élimination du sodium présent dans le corps et le contrôle de la pression artérielle.

Ainsi, les personnes atteintes d’hypertension buvant du lait en quantité appropriée ont un apport de calcium supplémentaire, contrôlent mieux leur maladie et leur santé est améliorée.

Quelles précautions les personnes atteintes d’hypertension doivent-elles prendre en buvant du lait ? Tout d’abord, elles doivent en boire en quantité raisonnable. Le lait n’est pas une solution pour guérir l’hypertension. Ainsi, en boire trop peut causer une charge de travail trop lourde pour les reins, il ne faut donc pas en abuser.

Selon les « Dietary Guidelines for Chinese Residents (2016) » (recommandations diététiques pour les citoyens chinois), les Chinois devraient boire environ 300ml de lait par jour. Par ailleurs, le lait contient des lipides.

Ainsi, selon les patients atteints d’hypertension et d’hyperlipidémie, le lait entier peut créer des anomalies dans la pression sanguine et accélérer l’artériosclérose, il est donc conseillé de choisir du lait demi-écrémé ou du lait écrémé.

Le lait ne contient naturellement pas de purine ainsi, les patients souffrant d’hyperuricémie peuvent en boire.

Les patients souffrant d’hyperuricémie ont un dérèglement du métabolisme concernant la gestion de la purine dans le corps. Ils doivent donc éviter les produits d’origine animale qui en contiennent comme les fruits de mer et la volaille.

Le lait appartient à la catégorie des produits d’origine animale, ainsi, les patients atteints d’hyperuricémie doivent-ils s’abstenir d’en boire? La réponse est non.

Bien que le lait fasse partie de la catégorie des produits d’origine animale, il ne contient pas de purine. Il ne représente donc pas un danger et les patients peuvent en boire en toute tranquillité. Des études ont prouvé que boire du lait demi-écrémé ou du lait écrémé peut contribuer à la baisse de l’hématurie. Le lait est donc bénéfique pour la santé des patients.

Les patients atteints d’hyperuricémie doivent aussi faire attention à l’absorption de lipides. Afin de prévenir les complications liées au foie et à l’obésité, il est conseillé de boire du lait demi-écrémé ou du lait écrémé. Les patients ont ainsi le quota suffisant de protéines tout en contrôlant le niveau d’absorption d’énergie.

Le lait fait maintenant partie du régime alimentaire des Chinois, ainsi le « Dietary Guidelines for Chinese Residents (2016) » suggère de consommer des produits laitiers chaque jour soit l’équivalent de 300ml de lait frais.

Pour conclure, la plupart des patients atteints de maladie chronique peuvent boire du lait en quantité raisonnable sans inquiétude excessive. Cependant, pour certaines personnes, comme celles atteintes de problèmes de digestion, d’assimilation des glucides et d’insuffisance rénale, boire du lait est déconseillé. Ainsi, pour le bien de tous, il est conseillé de boire du lait en quantité raisonnable.