La Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII) a publié une nouvelle stratégie de financement axée sur les projets de transport durables, dans le cadre des Objectifs de développement durable des Nations unies (SDG).

Dans un document intitulé « Stratégie du secteur des transports », la direction de la banque a présenté l’objectif de financement des systèmes de transport durables et intégrés, permettant de faciliter le commerce et la croissance économique en Asie.

Dans le cadre des Objectifs de développement durable des Nations unies, la BAII va tenter de rendre les projets économiquement, écologiquement et socialement durables de manière équilibrée et intégrée.

Dans un communiqué la BAII, a souligné la priorité accordée aux tronçons de liaison, à la connectivité transfrontalière, aux projets contribuant à l’intégration des transports et à la modernisation des infrastructures de transport existantes.

La banque compte également accueillir les projets exploitant des technologies innovantes et prouvées. Pour cela, les projets qui minimiseront les risques et les impacts environnementaux et sociaux seront mit en avant. Ces projets devraient favoriser selon le communiqué l’accès universel, l’égalité des chances et la non-discrimination.

« Les infrastructures qui favorisent la connectivité sont cruciales pour le commerce et la croissance économique en Asie et au-delà », a déclaré Joachim von Amsberg, vice-président de la BAII pour les politiques et la stratégie.

« Nous travaillerons étroitement avec les banques multilatérales de développement et d’autres partenaires pour promouvoir le financement dédié au développement des transports durables », a indiqué ce dernier.

BAII : 4,2 milliards de dollars d’investissements en 2017