La 12e réunion de hauts fonctionnaires du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) s’est ouverte le 24 novembre à Beijing. Le Ministre assistant des Affaires étrangères et Président du Comité de suivi chinois de FCSA Chen Xiaodong a assisté à la cérémonie d’ouverture et y a prononcé un discours.

Environ 300 personnalités dont les hauts fonctionnaires et représentants venant de la Chine, de 52 pays membres africains du Forum et de la Commission de l’Union Africaine et des observateurs d’organisations régionales d’Afrique ont participé à la réunion.

Dans son discours, Chen Xiaodong a dit que depuis le Sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine, le Président Xi jinping a donné, à plusieurs reprises, des instructions importantes sur la mise en œuvre des acquis du Somme et avait eu des échanges de vues approfondis avec des dirigeants des pays africains.

La partie chinoise et la partie africaine ont travaillé en étroite collaboration pour assurer la concrétisation des acquis du Sommet dans d’heureuses conditions, ce qui a permis de promouvoir énergiquement le développement autonome et durable de l’Afrique et l’approfondissement de la coopération sino-africaine, montré à la communauté internationale la ferme détermination de la Chine et de l’Afrique de réaliser une coopération gagnant-gagnant et le développement partagé.

Avec la réussite du 19ème Congrès national du Parti communiste chinois (PCC) tenu en octobre dernier, le socialisme à la chinoise est entrée dans la nouvelle ère et la diplomatie de grand pays aux caractéristiques chinoises a entamé une nouvelle marche, et tout cela offrira plus d’opportunités et des perspectives plus larges pour la coopération sino-africaine.

Toujours selon le Ministre assistant Chen Xiaodong, la transformation et la montée en gamme du développement de la Chine procurera des forces motrices plus puissantes au développement de l’Afrique, les efforts que déploie la Chine en vue d’établissement d’un nouveau modèle de relations internationales et de la communauté de destin pour l’humanité aideront les pays africains à jouer un rôle plus important sur la scène internationale, et les expériences et la voie de développement de la Chine permettent d’ouvrir la vision et multiplier les choix pour les pays en développement dont les pays africains dans la marche vers la modernisation.

La Chine voudrait œuvrer ensemble avec les pays africains pour faire rayonner l’amitié traditionnelle sino-africaine et enrichir le partenariat de coopération stratégique et global entre la Chine et l’Afrique.

  • La partie chinoise propose qu’on commence à travailler, dès maintenant, sur les sujets prioritaires dans les secteurs suivants:
    primo, mettre pleinement en œuvre les acquis du Sommet de Johannesburg
  • secundo, approfondir la conjonction stratégique, optimiser les modèles de coopération et promouvoir le développement partagé
  • tertio, continuer de renforcer la coordination dans les affaires internationales et régionales

Après la cérémonie d’ouverture, le Ministre assistant Chen Xiaodong a rencontré respectivement les chefs des délégations de la Tanzanie, de l’Egypte, du Malawi et de la Lybie, et ont eu avec eux des échanges de vues sur les relations bilatérales, la coopération sino-africaine et d’autres questions d’intérêt commun.