Une explosion a eu lieu le 7 janvier dans une cantine dans le sud-ouest de la Chine, faisant au moins 16 morts et piégé de nombreuses personnes à l’heure du déjeuner.

La déflagration s’est produite peu après midi (04H00 GMT) dans un restaurant de l’administration locale de la vaste municipalité de Chongqing, située à quelque 1700 kilomètres à l’ouest de Shanghai.

Selon le bilan de ce 8 janvier réalisé par l’agence de presse Xinhua, il y aurait 16 morts et 10 blessés, dont un dans un état critique.

Les employés prenaient leur repas au moment de l’explosion, «probablement due à une fuite de gaz», selon la télévision publique CCTV. Vingt-sept personnes se sont retrouvées coincées dans l’édifice qui s’est effondré, mais toutes les personnes ont pu être extraites des décombres, selon l’agence de presse Xinhua.

Le bâtiment se situe dans le district de Wuling, à une centaine de kilomètres à l’est de la ville de Chongqing. Un nombre indéfini de blessés ont été transportés vers des hôpitaux, a indiqué CCTV.

Selon la télévision publique, quelque 260 personnes et 50 véhicules sont mobilisés dans les opérations de secours. «Un quartier général d’intervention d’urgence» a été mis en place pour soigner les blessés et diriger les opérations de secours, a révélé le Quotidien du Peuple.

La cause de l’accident fait l’objet d’une enquête, selon CCTV. Le Comité sur la sécurité au travail du Conseil des Affaires d’Etat a indiqué qu’il supervisera l’enquête sur l’effondrement de cette cantine, a annoncé samedi le ministère de la Gestion des urgences.

L’accident s’est produit à 12h10 en raison d’une fuite de gaz présumée qui a déclenché l’explosion et provoqué l’effondrement, a précisé le ministère.

Le 7 janvier à 23h00, les 26 personnes prises au piège avaient été sorties des décombres. Parmi elles, seize ont été tuées et dix blessées, a-t-il indiqué.

Une équipe de travail a été envoyée par le ministère sur les lieux pour guider les efforts de sauvetage et d’enquête, et un total de plus de 600 personnes participent aux opérations de sauvetage, a-t-il ajouté.

 

Image illustrative d’une usine