La Commission nationale de la santé a indiqué ce 1er juin qu’aucun nouveau cas de COVID-19 transmis localement n’avait été signalé la veille en Chine. Mais, 16 cas importés ont été rapportés.

Parmi eux, onze ont été signalés dans la province du Sichuan, trois dans la région autonome de Mongolie intérieure et deux dans la province du Guangdong, a indiqué la commission, ajoutant qu’aucun nouveau décès dû à la maladie ou nouveau cas suspecté n’a été rapporté.

Le 31 mai, trois patients sont sortis de l’hôpital après leur rétablissement, tandis que le nombre de cas graves restait à trois. De plus, 83.017 cas confirmés de COVID-19 avaient été signalés, dont 76 patients sont toujours hospitalisé, et un total de 78.307 patients ont été guéris et sont sortis de l’hôpital.

Un total de 4.634 personnes étaient mortes de la maladie, a indiqué la commission. En date du 31 mai, la Chine comptait 1.756 cas importés. Sur ce total, 1.694 sont sortis de l’hôpital après leur rétablissement, et 62 sont encore hospitalisés. Aucun décès n’a été rapporté parmi les cas importés.

Trois personnes sont suspectées d’infection au virus, toutes ayant été importées de l’étranger, a indiqué la commission. Selon la commission, 4.723 contacts étroits étaient toujours sous observation médicale après que 914 personnes ont quitté l’observation médicale dimanche.

Le 31 mai, seize nouveaux cas asymptomatiques ont été signalés mais, aucun cas n’a été reclassé comme cas confirmé, alors que huit cas asymptomatiques ont quitté l’observation médicale.

La commission a indiqué que 397 cas asymptomatiques, dont 34 en provenance de l’étranger, étaient toujours sous observation médicale. Selon le bilan établi du 31 mai, 1.084 cas confirmés, dont quatre décès, ont été signalés à Hong Kong, 45 cas confirmés à Macao et 442 à Taïwan, dont sept décès.