dimanche, février 4

Étiquette : Burundi

La Chine va accorder un traitement tarifaire nul à trois pays africains
Afrique, MONDE

La Chine va accorder un traitement tarifaire nul à trois pays africains

La Chine va accorder un traitement tarifaire nul à 98% des articles taxables originaires d'Ethiopie, du Burundi et du Niger à partir du 1er mars 2023, selon un communiqué publié par la Commission du tarif douanier du Conseil des Affaires d'Etat. "Cette nouvelle mesure permet de concrétiser l'esprit d'amitié et de coopération entre la Chine et l'Afrique, d'aider les pays les moins développés à accélérer leur développement et à construire une économie mondiale ouverte", a déclaré la commission. La Chine étendra progressivement ce traitement à tous les pays les moins développés qui ont établi les relations diplomatiques avec la Chine, a-t-elle ajouté. En novembre 2022, la Chine a annoncé l'application d'un traitement tarifaire nul sur 98% de biens imposables provenant de dix pays les mo...
La Chine, un allié fiable pour le développement du Burundi
Communiqués, MONDE

La Chine, un allié fiable pour le développement du Burundi

La Chine a toujours été à nos côtés depuis des années, particulièrement dans les moments de dures épreuves, a indiqué un communiqué de presse de la présidence du Burundi. Le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a reçu mercredi en audience, au Palais Ntare Rushatsi, la représentante du gouvernement chinois pour les affaires africaines Madame Xu Jinghu, venue dans le cadre de renforcer davantage les relations bilatérales avec le Burundi dans les secteurs prioritaires d’agriculture, de la santé et d’infrastructures. «La Chine a toujours été à nos côtés depuis des années, particulièrement dans les moments de dures épreuves. Nous saluons la fraternité et l’amitié dont la Chine fait preuve à l’endroit du Burundi», a dit le Chef de l’État. «Des appuis multiform...
500 villages burundais connectés par la Chine à la télévision par satellite
Afrique, MONDE

500 villages burundais connectés par la Chine à la télévision par satellite

La Chine va accompagner le Burundi dans le déploiement de la télévision par satellite dans 500 villages, a rapporté le journal indépendant burundais "Agaseke". Léocadie Ndacayisaba, ministre de la Communication, des technologies et des médias, a indiqué que "grâce à l’appui de la Chine, 500 villages burundais vont bénéficier des téléviseurs numériques dans les quatre coins du pays". Selon la ministre, la Chine a déjà octroyé au Burundi 190 000 kits de réception de télévision satellite. Ce don chinois entre dans le cadre d’un projet lancé par la Chine en 2015 pour connecter gratuitement à la télévision satellite 10 000 villages africains. Piloté par StarTimes, le géant chinois de la télévision numérique, ce projet consiste à installer des téléviseurs dans les lieux publics tels que...
Terres rares: le petit Burundi s’invite à la table de la Chine
Afrique, MONDE

Terres rares: le petit Burundi s’invite à la table de la Chine

Par Agence Ecofin, de Louis-Nino Kansoun - Depuis plusieurs mois, on assiste à un regain d’intérêt international pour le marché des terres rares que la Chine domine sans partage en assurant 71% de la production. Or ces précieux minéraux sont indispensable aux industries technologiques. Avec la guerre commerciale entre l’empire du Milieu et les Etats-Unis, la nécessité pour l’Occident d’avoir des alternatives à l’offre chinoise s'est accrue. Depuis fin 2017, un petit pays africain montre le chemin, le Burundi. Grâce à un partenariat avec une compagnie étrangère dénommée Rainbow Rare Earths, le pays exploite aujourd’hui la seule mine de terres rares du continent. Et l’impact sur son économie est déjà palpable. Être pionnier a un coût La Chine exerce un monopole sur le secteur des ter...
Les échanges entre la Chine et le Burundi se renforcent
Afrique, MONDE

Les échanges entre la Chine et le Burundi se renforcent

Dans le cadre de sa tournée en Afrique, Wang Yi, ministre des affaires étrangères a effectué une visite d’une journée, au Burundi, le 11 janvier 2020. A cette occasion, il a rencontré son homologue burundais, Ezechiel Nibigira, en vue de renforcer les échanges bilatéraux. Un don financier "Le Burundi est un ami de tous temps" de la Chine en Afrique, a déclaré Wang Yi, avant de souligner que "la confiance mutuelle politique constitue un caractère essentiel des relations bilatérales, marquées aussi par un fort soutien mutuel". «Le gouvernement du Burundi vient de bénéficier d’un don de la Chine pour la construction et la réhabilitation de la piste d’atterrissage et de la tour de contrôle de l’aéroport International Melchior Ndadaye», a annoncé à la presse Ezéchiel Nibigira, ajoutant que...
La Chine offre un palais présidentiel au Burundi
Afrique, MONDE

La Chine offre un palais présidentiel au Burundi

L'ambassadeur de Chine au Burundi, Li Changlin et le ministre burundais des Affaires étrangères Ezéchiel Nibijira ont signé le 14 février à Bujumbura un document sur le transfert du Palais présidentiel des chinois aux burundais. "Ce transfert représente un symbole de coopération sincère et amicale entre la Chine et le Burundi", a déclaré Li Changlin, lors de la cérémonie de signature. Ce nouveau palais est situé dans le quartier de Mutimbuzi à Bujumbura. Entièrement financé et construit par la Chine, Lin Changlin a assuré que «c’est l’ouvrage le plus important jamais réalisé par la Chine au Burundi». "La coopération entre les deux pays se concentrerait désormais sur l'amélioration du bien-être des Burundais et des conditions de travail des fonctionnaires locaux", a-t-il ajouté. ...
Chine-Burundi, une relation de compromission
Afrique, MONDE

Chine-Burundi, une relation de compromission

Les relations sino-burundaises sont "dominées par beaucoup de consensus importants dans les différents domaines de coopération bilatérale et multilatérale", a déclaré à Bujumbura, le ministre assistant des affaires étrangères de Chine, Chen Xiaodong. Une visite pour consolider les accords signés Ce dernier a réalisé une visite de deux jours (9-11 décembre) dans le cadre du "suivi et mise en œuvre d'un accord instituant des consultations bilatérales entre le ministère burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale et le ministère chinois des Affaires étrangères".  L'agenda de la délégation chinoise prévoyait que cette dernière soit reçue en audience par de hautes autorités burundaises, au premier rang desquelles Pierre Nkurunziza, président de la Républ...
Li Yuanchao au Burundi pour mettre en place les accords du FOCAC
Afrique, MONDE

Li Yuanchao au Burundi pour mettre en place les accords du FOCAC

Le vice-président Li Yuanchao était en visite de trois jours au Burundi pour  "mettre en œuvre les consensus importants dégagés entre les deux chefs d’État  et les acquis du Forum sur la Coopération sino-africaine tenu en décembre 2015 à Johannesburg", selon le communiqué de presse de l’ambassade de Chine au Burundi. Pour le ministre des affaires étrangères, Alain Aimé Nyamitwe, cette visite est "une preuve que l’on peut investir au Burundi", déplorant que "les partenaires du Burundi qui ont décidé unilatéralement d’arrêter leur coopération, contrairement à la Chine". En effet, Li Yuanchao a souligné que "la Chine soutient que tous les pays en voie de développement, africains en l'occurrence, puissent s'épanouir en matière de développement économique dans le strict respect de la souv...
Le Burundi veut intensifier sa coopération avec la Chine
Afrique, MONDE

Le Burundi veut intensifier sa coopération avec la Chine

Le ministre burundais des relations extérieures et de la coopération internationale, Alain Aimé Nyamitwe, effectue une visite de huit jours en Chine, afin de renforcer la coopération et de concrétiser les projets bilatéraux en cours. Pour  Alain Aimé Nyamitwe, cette visite est "une opportunité de célébrer ensemble plus de 50 ans de rapports fructueux". Ce dernier a indiqué au quotidien Le Renouveau du Burundi que "la Chine est un allié du Burundi et le Burundi est un allié de la Chine. Les deux pays se soutiennent beaucoup". D'autant plus que les autorités burundaises espèrent voir les projets tels que la construction du palais présidentiel, les routes, et les barrages hydroélectriques, se concrétisés rapidement. De son côté, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yin, ...
Burundi, demande de visa pour la Chine
Visa pour la Chine

Burundi, demande de visa pour la Chine

Depuis août 2014, le Burundi et la Chine ont décidé l'exemption réciproque de visa pour les titulaires de passeports diplomatiques,de service et pour affaires publiques. (Coordonnée de l'ambassade) Les chinois et burundais peuvent entrer sur le territoire de l'un des pays, en sortir et en transiter sans visa pour une durée de séjour ne dépassant pas 30 jours, à compter de la date d'entrée. Dans le cas d'un séjour de plus de 30 jours, les ressortissants devront faire une demande de visa. Les ressortissants burundais n'entrant pas dans ces critères, doivent engager une procédure de demande de visa, en fournissant les pièces suivantes : le passeport une photocopie du passeport le formulaire de demande de visa (télécharger le formulaire) une photo d'identité la lettre...