jeudi, février 15

Étiquette : Syrie

La Chine et la Syrie annoncent nouer un « partenariat stratégique »
MONDE, Orient

La Chine et la Syrie annoncent nouer un « partenariat stratégique »

La Chine et la Syrie ont noué un "partenariat stratégique", a annoncé le 22 septembre le président chinois Xi Jinping lors d'une rencontre avec son homologue Bachar al-Assad, qui est isolé sur la scène internationale et en quête de fonds pour reconstruire son pays. Il s'agit de la première visite de Bachar al-Assad en Chine en près de 20 ans. La dernière visite date de 2004, lorsque le premier dirigeant syrien s'y est rendu depuis l'établissement des relations diplomatiques avec la CHine en 1956. Le président chinois Xi Jinping a reçu son homologue syrien Bachar al-Assad à Hangzhou (est), en marge des Jeux asiatiques. "Aujourd'hui, nous allons annoncer conjointement l'établissement d'un partenariat stratégique Chine-Syrie qui sera une étape importante dans l'histoire des relations bi...
Le président syrien Bachar Al-Assad sera en visite en Chine
MONDE, Orient

Le président syrien Bachar Al-Assad sera en visite en Chine

Il s'agit de la troisième visite de Bachar al-Assad dans un pays non arabe depuis 2011, avant cela sa dernière en Chine remonte à 2004. Toutefois, des responsables chinois se sont rendus à plusieurs reprises en Syrie pour rencontrer leurs homologues à Damas pendant le conflit. Le président syrien Bachar al-Assad va se rendre le 21 septembre en Chine, sa première visite dans ce pays allié depuis le début du conflit en 2011 qui a dévasté la Syrie. Lire aussi : La Chine souhaite s’impliquer davantage en Syrie La visite de Bachar al-Assad , qui sera accompagné de son épouse Asma ainsi que d'une délégation politique et économique, "répond à une invitation officielle du président Xi Jinping", selon un communiqué de la présidence à Damas publié le 19 septembre. Il aura des entretiens ...
La Chine dénonce le pillage des Etats-Unis en Syrie
MONDE, Orient

La Chine dénonce le pillage des Etats-Unis en Syrie

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a réagit à une question de l’agence de presse officielle syrienne SANA qui a rapporté que le 14 janvier, les forces d’occupation américaines ont utilisé un convoi de 53 camions-citernes pour transporter le pétrole pillé de la province syrienne de Hasakah vers leurs bases en Irak. Pour Wang Wenbin, "le pillage illégal de la Syrie par les États-Unis a atteint un niveau d’évidence flagrant". Selon les données du gouvernement syrien, au cours du premier semestre 2022, plus de 80% de la production pétrolière quotidienne de la Syrie a été sortie en contrebande du pays par les troupes d’occupation américaines. Ce dernier a indiqué qu'au début du mois de janvier 2023, "les forces américaines ont utilisé 60 pétroliers et camions pou...
Droits de l’homme : la Chine accuse l’Occident d’user des « deux poids, deux mesures »
MONDE

Droits de l’homme : la Chine accuse l’Occident d’user des « deux poids, deux mesures »

La Chine estime que l'Occident adopte une approche à "deux poids, deux mesures" dans la gestion des guerres en Irak, en Afghanistan et en Syrie, en comparaison avec la guerre actuelle entre la Russie et l’Ukraine La Chine a accusé l'Occident de donner plus de droits et d'asile aux personnes fuyant la guerre russo-ukrainienne, tout en ignorant simultanément les droits des réfugiés des pays du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Amérique latine. "Je tiens à souligner que la communauté internationale ne devrait pas adopter de doubles standards sur la question palestinienne, entre autres questions internationales et régionales brûlantes", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, lors d'une conférence de presse. Cette déclaration de la Chine intervi...
La Chine renforce ses relations avec le Proche-Orient et l’Asie centrale
Asie/Pacifique, MONDE, Orient

La Chine renforce ses relations avec le Proche-Orient et l’Asie centrale

De notre stagiaire Manon KBidi - Du 12 au 16 juillet, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a visité ses homologues au Turkménistan, au Tadjikistan et en Ouzbékistan. Du 17 au 20 juillet, des visites officielles ont été organisées en Syrie, en Égypte et en Algérie. Au cours de ce voyage, Wang Yi a participé à la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et à d’autres réunions multilatérales. L’objectif de ces échanges est d'approfondir la confiance politique entre les pays et de renforcer les échanges entre eux. Le 13 juillet au Turkménistan, Wang Yi (image ci-contre), a rencontré son homologue turkmène, Rashid Meredov, dans la capitale Achkhabad, à qui il a déclaré que «la Chine soutient les actions d...
La Chine souhaite s’impliquer davantage en Syrie
MONDE, Orient

La Chine souhaite s’impliquer davantage en Syrie

Qi Qianjin, ambassadeur de Chine en Syrie, a annoncé que son pays "souhaite jouer un rôle plus important dans le processus de reconstruction et de développement de la Syrie, en renforçant notamment son aide à ce pays ravagé par la guerre".   "Je pense qu'il est temps de concentrer nos efforts sur le développement et la reconstruction de la Syrie, et je pense que la Chine jouera un rôle accru dans ce processus, en apportant davantage d'aide au peuple et au gouvernement syriens", a déclaré l'ambassadeur lors d'une visite de l'Hôpital universitaire al-Muwasat de Damas. "La Chine jouera un rôle accru dans ce processus" L’envoi de dons au secteur de la santé fait partie de cette politique. D'ailleurs, Beijing a effectué plusieurs donations dont la dernière a permis la rénovation du dép...
Accords signés entre la Chine et le Liban
MONDE, Orient

Accords signés entre la Chine et le Liban

Le ministre libanais de l'économie et du commerce, Raëd Khoury, a signé avec les autorités chinoises un accord de coopération dans le cadre du développement de l'initiative "La Ceinture et la Route". « L'accord a été paraphé côté chinois par le président de la Commission nationale pour la réforme et le développement (NDRC), He Lifeng », selon le ministère libanaise. L'accord a été conclu à Yinchuan, durant l'exposition sino-arabe de 2017 (China-Arab States Expo 2017) du 6 au 9 septembre. Selon les termes de l'accord, le Liban et la Chine s'engagent à "atteindre les objectifs de développement communs », dans le but notamment de « renforcer leurs liens politiques et économiques", dans les domaines des transports, infrastructures, investissements, ainsi que les énergies fossiles et reno...
Nouvel appel au dialogue de la Chine
Asie/Pacifique, MONDE

Nouvel appel au dialogue de la Chine

Le ministre des affaires étrangères, Wang Yi, a mis en garde les Nations Unies contre les risques de "chaos" et de "plus grandes catastrophes" en cas de recours à la force contre la Corée du Nord. "L'usage de la force ne règle pas les différences et conduira uniquement à de plus grandes catastrophes", a-t-il averti lors d'une réunion exceptionnelle du Conseil de sécurité consacrée à la Corée du nord, et présidée par le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. Avant la réunion, Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, avait assuré lors d'une conférence de presse régulière, que "la Chine espère que la réunion ministérielle sur la question du nucléaire dans la péninsule coréenne (...) enverra un message positif et équilibré au monde extérieur". Mais, ...
Beijing reste prudente face à l’administration Trump
Asie/Pacifique, MONDE

Beijing reste prudente face à l’administration Trump

François Godement, directeur du programme Asie et Chine du Conseil européen des relations internationales, a expliqué au quotidien Libération que les déclarations successives de Donald Trump, depuis son investiture en janvier, remettent en cause le rapport de force en Asie. En effet, le président américain a assuré pouvoir se passer de la Chine pour régler "le problème" nord-coréen, envoyant même un porte-avions au large de la péninsule coréenne, laissant présager le pire. De son côté, le gouvernement chinois a réitéré ses appels au dialogue, mettant en avant sa proposition pour régler le conflit : Washington met fin à ses exercices militaires avec Séoul et Pyongyang cesse son programme nucléaire et balistique. Pour François Godement, "alors que tout le monde en Occident multipli...
Xi Jinping veut une « Grande Muraille de fer » au Xinjiang
MONDE, POLITIQUE, RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Xi Jinping veut une « Grande Muraille de fer » au Xinjiang

Le président Xi Jinping souhaite une "Grande Muraille de fer" au Xinjiang, afin de sauvegarder l'unité nationale, la solidarité ethnique et la stabilité sociale dans la région. Ce dernier s'est exprimé devant des députés nationaux venus du de la région autonome ouighours pour une réunion de travail dans le cadre de la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale. Le pouvoir central s'inquiète du départ de certains Ouïghours pour la Syrie et l'Irak, via la Turquie et l'Asie du Sud-Est, dont la responsabilité incombe au Mouvement d'indépendance du Turkestan oriental (Mito). Le Mito est "le plus grand problème pour la stabilité sociale de la Chine, son développement économique et sa sécurité nationale", a indiqué Cheng Guoping, commissaire chargé de la sécurité et de la lutte ...
La Chine  s’oppose à des sanctions visant la Syrie
MONDE, Orient

La Chine s’oppose à des sanctions visant la Syrie

La Chine et la Russie ont mis, le 28 février, leur veto à une résolution des Nations Unies, prévoyant  des sanctions contre la Syrie pour son utilisation d'armes chimiques dans le conflit. Le projet de résolution, présenté par le Royaume-Uni, la France et les Etats-Unis, a reçu 9 votes pour et 3 votes contre, ceux de la Chine, de la Russie et de la Bolivie. Le Kazakhstan, l'Ethiopie et l'Egypte se sont abstenus. L'agence de presse Xinhua explique que "si le projet avait été adopté, il aurait imposé un gel des avoirs et une interdiction de voyage contre des individus et des organisations liés au gouvernement syrien, suite à des allégations d'attaques aux armes chimiques". Dans un rapport, l'Organisation des Nations Unies et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques...
La Chine s’engage auprès de l’armée syrienne
MONDE

La Chine s’engage auprès de l’armée syrienne

En juin, la Chine s'était dite prête à "jouer un rôle encore plus grande pour contribuer à mettre un terme à la crise syrienne". Deux mois plus tard, Beijing annonce que l'Armée Populaire de Libération formera des membres de l'armée gouvernementale syrienne dans les domaines de la médecine et des premiers soins. « Les formations seront prodiguées en Chine » et contribueront à « réduire la crise humanitaire qui frappe la Syrie », a indiqué un porte-parole du ministère de la défense, Wu Qian, ajoutant que « des équipements médicaux et des médicaments » ont également été fournis à la Syrie récemment. Depuis plusieurs mois, la Chine souhaitait s'engager plus afin de mettre fin au conflit en Syrie. A la suite de sa rencontre avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Araby, l'envo...